Connect with us

a la une

RDC : Révision du fichier électoral, le budget approuvé par l’ONU a été de 50 millions USD

Published

on

[ENTRETIEN EXCLUSIF] – Si le budget prévisionnel était arrêté à 73 millions USD, le Conseil de Sécurité des Nations Unies l’a finalement réduit de 23 millions USD. Cette réduction aura été motivée notamment par la crise financière qui frappe tous les Etats contributeurs et le caractère supplémentaire de cette enveloppe sur la contribution traditionnelle de l’ONU en RDC.

Pour cerner les contours de ce dossier, Zoom Eco s’est entretenu avec Florence Marchal, la Chargée de communication et Coordonnatrice du Groupe de Communication des Nations Unies (UNCG) en Rd Congo.

Révision du fichier électoral, 50 millions USD

« Nous avions fait des prévisions pour 73 millions USD pour la révision du fichier électoral du 1er juillet 2016 au 30 juin 2017. Ce qui a été approuvé par le siège à New-York (les états membres) représente 50 millions USD. Ce qu’on nous a demandé de faire, nous l’avons fait», a indiqué Florence Marchal.

Avec ces crédits de 50 millions USD, la MONUSCO espère parvenir à accomplir totalement sa double mission lui assignée par la résolution 2277 : apporter un soutien logistique et une assistance technique à la révision du fichier électoral en RDC.

A en croire Florence Marchal, la plus grosse ligne du budget a été la location des avions pour une période de six mois :

« Nous avons loué auprès de sociétés privées quatre avions cargos Iliouchine 76 et C-130 Hercules et 16 hélicoptères MI-8 pour réaliser ces opérations. C’est ce que ça coûte très chers. Ils volent depuis fin octobre 2016 en RDC et on espère avoir terminé fin mars 2017 ».

Vue d'un chargement des matériels de la CENI. Ph. Monusco

Vue d’un chargement des matériels de la CENI. Ph. Monusco

Résultat de l’appui logistique et technique
Les statistiques révélées à Zoom Eco ce week-end font état de plus de 1 700 tonnes de matériels transportés et livrés de Kinshasa vers les Hubs grâce sur 110 vols d’avions et sans compter le tonnage de plus de 200 rotations d’hélicoptères.

« Dans le cadre opérationnel, les tâches des NU ont été bien définies après concertation avec la CENI. A ce titre, il était convenu que la Monusco déploie les matériels d’abord, de Kinshasa vers les Hubs (Chefs-lieux des provinces) par avion ; ensuite, par hélicoptère, des Hubs vers 104 antennes qui sont difficiles d’accès », a précisé Florence Marchal.

Il y a également des entrepôts de la MONUSCO et la manutention qui sont mis à la disposition de la CENI à Kinshasa comme dans les Hubs ainsi que le soutien non chiffré dues services de la Radio Okapi.

A tout prendre, deux raisons ont motivé cette intervention pour le Conseil de Sécurité de l’ONU : la requête du Gouvernement congolais à travers la CENI faite fin 2015 et la nécessité d’avoir un fichier électoral crédible sans lequel il ne peut y avoir des élections crédibles en RDC.

« Le Gouvernement et la CENI sont des partenaires de la MONUSCO. Pour l’instant, ils nous ont dit : transportez et livrez les matériels que nous mettons à votre disposition à partir de Kinshasa. Nous faisons ce que le partenaire nous demande de faire. On est complètement dans les rails », a conclu Florence Marchal.

Eric TSHIKUMA/Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :