Connect with us

a la une

Noel K. Tshiani : « Rôle de la diaspora dans le développement de la RDC »

Published

on

Noel K. Tshiani : « Rôle de la diaspora dans le développement de la RDC » 1

[TRIBUNE] – La République démocratique du Congo est le deuxième plus grand pays africain par territoire et sa population atteint près de 80 millions d’habitants. Le Congo est un pays en développement et sa diaspora en Europe, Amérique et Asie peut jouer un rôle actif et majeur en contribuant à son développement économique dans les secteurs de la finance, de la technologie, de la construction, de l’agriculture et de l’énergie.

La diaspora a déjà démontré sa participation active à l’économie du pays par le biais des envois de fonds. Selon les données de la Banque mondiale, au cours des trois dernières années combinées, à partir de 2015, la diaspora a envoyé près de 175 millions de dollars aux membres
de la famille.

Le Congo est connu pour être un pays riche en ressources minérales estimées à près de 24 000 milliards de dollars. Et c’est bien connu que la richesse d’un pays est son capital humain (la connaissance, la compétence et l’expérience professionnelle) nécessaire pour la production des biens et services sur le marché.

La diaspora congolaise est une formidable source du capital humain qui peut être utilisée pour contribuer au développement économique et social, en particulier dans la perspective de la transition du pays vers un nouveau gouvernement après les élections présidentielles du 23 décembre.

En Europe, la diaspora congolaise est estimée entre 300 000 et 400 000 personnes et la plupart de ces personnes sont concentrées en France, en Belgique et en Suisse. Et sur le continent américain, il y a près de 67 000 Congolais, dont 40 000 aux États-Unis et 27 000 au Canada, selon les derniers chiffres du recensement gouvernemental des pays respectifs.

En Asie, la diaspora est estimée à environ 5 000 personnes, dont la majorité en Chine. D’autres pays, comme le Japon, la Corée du Sud, Hong Kong et Singapour, ont une diaspora bien éduquée et hautement qualifiée, notamment dans le secteur des services financiers.

Cependant, pour que la diaspora contribue efficacement au développement du Congo, elle doit s’organiser en organisations formelles fonctionnant comme des réseaux d’affaires internationaux, grâce auxquelles les professionnels et les entrepreneurs de la diaspora congolaise peuvent identifier ceux qui ont l’expertise nécessaire et les mobiliser afin d’investir dans le pays en développant les divers projets menant à la croissance économique et à la création d’emplois à travers le pays.

Les réseaux peuvent également servir de mécanismes permettant à la diaspora de rester en contact avec la réalité de la situation sur le terrain en disposant de points de contact clés dans divers secteurs au Congo. En se connectant avec d’autres professionnels et entrepreneurs au
Congo, la diaspora sera en mesure d’utiliser la connaissance et la compétence qui resteraient autrement inutilisées à l’étranger.

C’est pourquoi j’ai lancé Congo Business Network afin de permettre aux professionnels et aux entrepreneurs de la diaspora congolaise du monde entier de se connecter et de développer les relations professionnelles nécessaires pour réussir dans les affaires dans la diaspora et au Congo.

Le Congo est à un moment décisif de son histoire alors que ses citoyens souhaitent participer à des élections pacifiques cette année. Le moment est venu pour la diaspora de s’organiser au niveau international et de développer des réseaux d’affaires internationaux formels et fonctionnels qui permettront aux professionnels et aux entrepreneurs de mettre à disposition leur expertise et d’investir les capitaux nécessaires dans la construction de l’économie du pays dans les mois et les années à venir.

Noel K. Tshiani est président de Agere Global, une société de Conseil en investissement et de stratégie commerciale basée à New York

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :