Connect with us

a la une

RDC : 2,6 millions USD de KOICA à UNMAS pour renforcer la lutte anti-mines

Published

on

L’Agence coréenne de coopération internationale (KOICA) a apporté un appui financier évalué à 2,6 millions de dollars américains en faveur du Service de Lutte Anti-mines des Nations Unies (UNMAS) en RDC. Ce financement couvre la période de 2018-2019 afin de soutenir les efforts du gouvernement congolais dans le cadre du projet de « Consolidation de la paix et de la stabilité du pays par la réduction des engins explosifs et de la violence armée ».

Sous le patronage du ministère de l’Intérieur et sécurité, le lancement de ce projet par UNMAS est intervenu ce vendredi 15 février 2019 à l’hôtel Sultani à Kinshasa.

D’après le directeur-pays de UNMAS, Philippe Renard, ce projet s’inscrit dans le cadre de la protection des communautés affectées par les dangers liés aux mines, aux restes explosifs de guerre et aux armes légères et de petit calibre en RDC. Il cible trois provinces particulièrement affectées, le Tanganyika, Sud Kivu et l’ituri.

Abondant dans le même sens, l’ambassadeur de la République de Corée du Sud, Kie-joo Kim, a indiqué que ce projet vise l’amélioration des conditions de sécurité qui constitue la partie la plus critique de l’environnement pacifique.

En effet, ledit projet sera exécuté autour de quatre volets.

Le premier se focalisera sur les activités traditionnelles de déminage et de dépollution. Le second volet vise à apporter un appui technique aux ONG locales de lutte anti-mines. Le troisième volet se concentrera sur l’éducation au profit des communautés ciblées. Et, le dernier volet aura pour but de renforcer les capacités de l’autorité nationale.

Pour atteindre les objectifs assignés à ce projet, UNMAS va mener plusieurs activités, à savoir : l’éducation aux risques des mines et des Armes Légères et de Petit Calibre (ALPC), les enquêtes non-techniques, la destruction des engins non explosés et le renforcement des capacités des ONGs locales et du Centre Congolais de Lutte Antimines (CCLAM).

Le vice-ministre de l’intérieur et sécurité, Basile Olongo a remercié l’ambassadeur de la République de Corée du Sud, pour cette initiative prise pour l’intérêt du Congo. Il a souhaité que ce projet puisse avoir un impact positif.

Agnès KAYEMBE | Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :