Connect with us

a la une

RDC : compte à rebours, l’investiture du gouvernement doit se faire endéans 26 jours !

Published

on

RDC : compte à rebours, l’investiture du gouvernement doit se faire endéans 26 jours ! 1

[EDITO] – Les jours s’égrainent. La session ordinaire de mars tend vers sa fin. Le chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi n’a plus que 26 jours francs pour nommer le premier ministre, former le gouvernement et obtenir leur investiture devant l’Assemblée nationale. Ce, avant la clôture de la session parlementaire le 15 juin 2019. A moins d’envisager une session extraordinaire, le nouvel exécutif est contraint par le temps et les moyens.

En effet, s’il arrivait que le formateur du gouvernement de coalition soit nommé ce lundi 20 mai 2019, cette nomination servira de déclencheur à tout le processus de mise en place du gouvernement issue de la majorité parlementaire.

D’après des sources concordantes au sein de la coalition Front commun pour le Congo (FCC) – Cap vers le changement (CACH), les quotas de répartition des portefeuilles ministériels se discutent déjà et les propositions de noms seront soumises au formateur du gouvernement par les coordonnateurs des plateformes politiques précitées, sous l’arbitrage du chef de l’Etat, en vue de leurs nominations.

Bien plus, apprend-on des mêmes sources, le programme du gouvernement de coalition serait en cours d’élaboration à Kisantu, dans le Kongo Central par les délégués du FCC et de CACH.

Il y a lieu d’observer que tout se prépare pour que le premier ministre, une fois nommé, endosse le travail qui aura été fait en amont par sa grande famille politique.

Avec la démission de Bruno Tshibala de la Primature et la nomination du nouveau premier ministre, dans les prochaines heures, il n’est pas exclu que le gouvernement soit formé et nommé d’ici la fin du mois.

Eric TSHIKUMA

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :