Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Katumbi annonce une campagne électorale à l’américaine pour Fayulu

Published

on

L’opposant politique Moïse Katumbi Chapwe a annoncé l’organisation d’une campagne électorale à l’américaine en faveur du candidat président de la République, Matin Fayulu Madidi, porté par les cinq signataires de l’accord de Genève. Objectif : battre le candidat adverse soutenu par le Front commun pour le Congo (FCC), Emmanuel Ramazani Shadary le 23 décembre 2018.

« Je demande à la population d’aller accueillir leur futur président ce mercredi à l’aéroport (Ndjili). Fayulu, c’est un type constant. Nous allons tout faire pour qu’il puisse gagner. Faire la campagne à l’américaine pour battre le candidat du FCC», a déclaré Moïse Katumbi dans une interview exclusive donnée à TV5 Monde.

Sans pour autant évoquer le montant à investir, cet acteur politique en exile reste convaincu que le financement de cette campagne électorale ne constitue pas le seul moyen devant leur servir remporter la victoire sur le candidat du FCC. D’où, son appel à la population de soutenir Martin Fayulu.

« Nous n’allons pas boycotter les élections. Nous allons demander le bulletin de vote le 23 décembre 2018. La machine à voter n’est nulle part reprise dans la loi électorale. Vous serez peut être surpris, l’un de ces quatre matins, que Kabila risque d’annuler les élections et de faire un report», a indiqué Moïse Katumbi.

Les cinq opposants signataires de l’accord politique «LAMUKA» sont contre tout eventuel report des élections du 23 décembre 2018. A ce sujet, Moïse Katumbi est clair : « nous allons utiliser l’article 64 de la Constitution. S’il y a un groupe d’individus qui veut prendre tout le peuple en otage, Nous allons le chasser. On acceptera pas un autre dialogue. Il n’y aura plus de négociations parce que trop c’est trop.»

Emilie MBOYO

Sur le même sujet :

RDC : d’où proviennent vos trésors de campagne ?

Advertisement

Edito