Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : la Fondation Vodacom évalue l’impact du programme « Je suis cap » auprès des femmes bénéficiaires

Avatar of La Rédaction

Published

on

176251C2 90F1 49EB 9342 BB131D0DADE5

La Fondation Vodacom, actrice majeure dans le domaine de la transformation sociale, a effectué, le mercredi 7 février 2024, une visite sur le terrain pour évaluer les progrès des femmes

bénéficiaires du programme « Je suis cap », un programme à caractère national qui vise à autonomiser les femmes vivant avec un handicap grace à M-Pesa, le service financie
mobile par excellence.

Le but de la visite étant d’évaluer l’indépendance économique des femmes bénéficiaires et d’assurer la pérennité de leurs entreprises, qui jouent un
rôle important dans la subsistance de leurs foyers.

Lancé en 2022 par la Fondation Vodacom en collaboration avec VISA, le programme « Je suis cap » vise à promouvoir la réinsertion sociale et l’autonomisation des femmes vivant avec un handicap.

En utilisant le service pratique et accessible M-Pesa, ces femmes ont pu créer et gérer leurs petites entreprises avec plus de facilité et d’efficacité.

Le cas de la bénéficiaire Anne-Marie Litanda dont le kiosque est installé juste en face de l’espace Carrefour des jeunes à Matonge est éloquent. Celle-ci a augmenté son capital à 320 USD alors que chacune des bénéficiaires du programme avait reçu 275 USD comme fonds de démarrage.

« Mon activité évolue bien. Je remercie Vodacom pour cet accompagnement qui nous a permis d’éviter la mendicité. », a-t-elle témoigné.

Déborah Baba Ntumba, une autre femme bénéficiaire du programme « je suis cap » mène son petit commerce de M-pesa dans la commune de Kasavubu.

« Je réalise au moins 10 transactions M-pesa par jour. Grâce à mes bénéfices, je m’apprête à reprendre mes études en sciences de développement à l’université OMNIA OMNIBUS au niveau de la deuxième licence. Avec cet appui de Vodacom, je suis devenue « le chouchou » de mes clients. », s’est-elle rejoui.

Au cours de la visite, l’équipe de la Fondation Vodacom a pu constater par elle-même l’impact de M-Pesa dans la vie quotidienne des femmes.

Grâce à ce programme, les femmes vivant avec un handicap ont la possibilité de consacrer leurs compétences et leurs talents à des activités génératrices de revenus, leur permettant ainsi de se libérer des stigmates sociétaux et de devenir financièrement indépendantes.

Les entreprises connexes des femmes bénéficiaires varient des stands de nourriture et des entreprises de couture à l’artisanat et aux services ménagers.

La Fondation Vodacom estime que l’autonomisation économique est un élément clé pour sortir ces femmes de la pauvreté et relever les défis auxquels elles sont confrontées en raison de leur handicap.

En leur fournissant les outils nécessaires tels que l’accès à la plateforme M-Pesa, la Fondation Vodacom soutient activement les moyens de subsistance durables de ce groupe marginalisé.

D’après Madame Roliane Yulu, Responsable de la Fondation Vodacom, « l’engagement à soutenir ces entreprises dirigées par des femmes témoigne de la promesse de la Fondation Vodacom en faveur du développement social et de l’inclusion. En favorisant un environnement d’autonomie et d’inclusion financière d’une part, et en encourageant l’entrepreneuriat d’autre part, la Fondation Vodacom croit fermement que ces femmes continuent à s’épanouir et à apporter une contribution significative à leur foyer et à leur communauté ».

Patrick BOMBOKA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV