Connect with us

a la une

RDC : le projet du Budget 2020 attendu dans le délai à l’Assemblée nationale

Published

on

RDC : le projet du Budget 2020 attendu dans le délai à l'Assemblée nationale 1

Le Gouvernement devrait déposer, dans le meilleur délai, le projet du Budget de l’Etat pour l’exercice 2020 à l’Assemblée nationale. L’invitation avait été lancée par la présidente de la chambre basse du parlement, Jeanine Mabunda, lors de l’ouverture, ce lundi 16 septembre 2019, de la session budgétaire.

Ce qui oblige le Gouvernement à accélérer le processus d’élaboration et de validation de l’avan-projet du la loi budgétaire.

En effet, cette session sera consacrée essentiellement à l’examen et au vote du Budget 2020. Hormis le projet de loi du Budget 2020, le Gouvernement devrait aussi déposer le projet de loi relative à la reddition de compte de la loi de finances de 2018. Cette diligence permettra aux deux chambres du Parlement de les adopter avant la fin de la session budgétaire.

Cette rentrée parlementaire était une occasion pour la présidente de la chambre basse du Parlement de passer en revue le contexte macro-économique actuel tant au plan international que national.

Sur le plan international, Jeanine Mabunda a indiqué que « le FMI a tablé en juillet 2019 sur une croissance de l’économie mondiale sur 3,2% pour cette année et 3,5% pour 2020. Mais les pays à faible revenu risquent de connaitre une baisse de croissance suite à la chute de matières premières de base telles que le cuivre et le cobalt ».

Tandis que que sur le plan interne, les estimations de croissance en 2019 sont à 4,6% contre 5,8% l’année précédente. Et face à cette tendance baissière, le speaker de l’Assemblée nationale invite le Gouvernement à une politique budgétaire prudente en vue d’éviter le déficit susceptible de perturber l’équilibre macro-économique encore fragile.

Mais en attendant les deux lois importantes budgétaires, les députés nationaux vont poursuivre avec les arriérés législatifs. Il s’agit d’une part de textes déjà adoptés en première lecture par le sénat et transmis à la chambre haute du Parlement en seconde lecture.

Et d’autre part de textes dont l’examen se poursuivait encore au sein de certaines commissions permanentes sans négliger les initiatives de certains députés. Il y a notamment la proposition de loi relative à l’extradition, à l’accès à l’information et à l’agriculture.

Au cours de cette session, il est également prévu l’évaluation de la situation de droits de l’homme en RDC. Enfin, Mabunda émet le vœu de voir le gouvernement et le parlement œuvrer ensemble pour rencontrer les attentes du peuple.

Nadine FULA

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement