Connect with us

a la une

RDC : présidentielle, aucun candidat n’a révélé son trésor de campagne

Published

on

Aucun de 21 candidats présidents de la République n’a révélé au peuple congolais le budget de sa campagne électorale encore moins l’origine de fonds le constituant. Le refus de se prêter à cet exercice, même s’il n’est exigé légalement, pose un réel problème de transparence de financement de la campagne électorale et accentue de doute sur le caractère douteux de leur source.

Au premier jour de la campagne électorale, rien n’a été jusque-là fait dans ce sens malgré les promesses de certains comme réponse à la question de Zoom Eco.

En effet, le fait pour un candidat de souscrire à cette démarche présente deux avantages.

Le premier consiste à dissiper tous les soupçons qui peseraient sur la source de financement du trésor de campagne électorale.

C’est pour rassurer au peuple que le potentiel futur chef de l’État bénéficie des fonds d’origine illicite. Et ce, dans un environnement où d’aucuns peuvent évoquer comme sources la corruption, le détournement des ressources publiques, blanchiment des capitaux, … Actes susceptibles de conditionner les décisions avenir du potentiel futur président.

Deuxièmement, il s’agit d’un signal clair, un indice devant rassurer le peuple congolais que le candidat président de la République incarne des valeurs de bonne gouvernance. Car, s’il tient compte de ces valeurs pour une gestion privée, il est capable de les reproduire une fois aux affaires de l’Etat.

 

Bien qu’acune loi n’en fait une exigence, la pratique est ne valeur ajoutée pour le candidat président de la République en campagne électorale.

Pourquoi tous les 21 ne l’ont-ils pas fait? Est-il si difficile pour chacun de dire au peuple : mon budget de campagne électorale est d’autant. Il est constitué par exemple de cotisations de militants, sympathisants et personnes de bonne volonté logées dans tel compte bancaire? Font-ils preuve de manque de planification budgétaire dans le financement de leur campagne ou qu’ils en font un tabou, mieux stratégique pour ne rien révéler?

Une réalité. Le silence des 21 candidats présidents de la République sur ce dossier renforce les soupçons sur l’origine de leurs fonds de campagne électorale respectifs. Surtout ceux qui sont les plus pointés du doigt.

Dès lors, il est impérieux qu’ils lèvent un pan de voiles pour rassurer l’électorat et mettre fin à ces spéculations dans l’opinion.

Les prochains dirigeants devraient tenir compte de cette réalité électorale afin de légiférer pour conditionner la publication du Budget électoral et l’identification de ses sources de financement.

Eric TSHIKUMA | Zoom Eco

Sur le même sujet :

RDC : d’où proviennent vos trésors de campagne ?

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :