Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Yves Mpunga, l’ambition d’un budget quinquennal de 400 milliards USD

Published

on

Yves Mpunga, candidat du mouvement politique ‘’Lutte pour un Congo moderne’’, au scrutin présidentiel du 23 décembre 2018, a exprimé son ambition patriotique de mobiliser un budget quinquennal de 400 milliards USD. Devant la presse, ce jeudi 30 août 2018 à Kinshasa, il a dévoilé les grandes lignes de ses propositions dites “réalistes” pour la modernisation et le développement de la Rd Congo.

«Le problème du Congo, c’est l’exécution du budget de l’Etat. Avec l’informatisation de la RDC, ce problème sera d’office résolu. Je m’oppose au sous-développement ; contre l’éducation bafouée, le chômage des congolais, et non contre des individus et acteurs politiques», a insisté Yves Mpunga devant les journalistes.

En effet, ce candidat président de la République compte utiliser comme leviers, notamment : la maximisation des recettes de l’Etat grâce à l’informatisation du pays favorisant un contrôle centralisé des données de l’Etat ; et, les effets porteurs de la modernisation du territoire national, de l’émergence d’une classe moyenne et du développement d’un cadre de vie favorable au peuple congolais.

Il a fait ainsi allusion à un budget annuel de 100 milliards USD, à la création des industries lourdes et d’un réseau ferroviaire permettant le passage des chemins de fer dans tous les quatre coins du pays, au lancement des métros dans les grandes villes du pays, à la construction de trois millions de logements en quatre ans pour les congolais, à la création de deux millions d’emplois en cinq ans ; à l’informatisation du pays, et à l’amélioration du niveau de vie des habitants des villes.

A RE(LIRE) : balises de lecture des programmes des candidats présidents de la République

Si la course vers le numérique a permis à tous les pays développés et émergents du monde d’avoir une gestion centralisée, de contrôler et prévoir les recettes de l’Etat en temps réel, en vue d’améliorer le vécu quotidien des populations, la RDC n’a pas suivi la globalisation dans le numérique et la recherche scientifique.

En dépit de sa jeunesse réputée intelligente et douée, les dirigeants n’ont pas réussi à miser sur elle en lui assurant la formation adaptée et qualifiée. Dès lors, estime cet expert du domaine, il est temps de rattraper ce retard dans le numérique qui a affecté considérablement l’éducation à tous les niveaux ainsi que les ressources de l’Etat.

A RE(LIRE) : Yves Mpunga préconise l’informatisation des recettes publiques ! 

Yves Mpunga reste convaincu que le domaine de l’informatique et du numérique demeure l’épicentre du développement de tous les secteurs de la vie nationale. Il y croit tellement qu’il se dit prêt à donner le meilleur de lui-même. Encore faudrait-il que le peuple en décide le moment opportun.   

Ce candidat président de la République investi par le parti politique ‘’Lutte pour un Congo moderne’’ est Expert en économie, gestion budgétaire et financière, gestion des données, programmation, technologie de l’Information et sécurité Internet. Il est également auteur des ouvrages intitulés : “Plan Directeur de l’Informatisation de la République” et “Concept de Développement en Triangle”.

Emilie MBOYO | Zoom Eco

Sur le même sujet :

Yves Mpunga : Faute d’infrastructures informatiques et un contrôle centralisé, la RDC perd 100 milliards USD par an !

Advertisement

Edito