Quantcast
Connect with us

a la une

Jean Bamanisa : « le corridor Nord-Est figure dans les projets présentés à la Banque mondiale »

Published

on

Le gouverneur d’Ituri, Jean Bamanisa Saïdi a présenté à la Banque mondiale les priorités de sa province à intégrer dans la stratégie-pays 2020 – 2024 pour accéder au financement. Parmi les projets intégrateurs qu’il a présentés, ce lundi 30 septembre 2019, figure en bonne place celui du Corridor Nord-Est dont la mise en œuvre va désenclaver cette partie de la Rd Congo et la positionner à l’intégration régionale.

« Il s’agit des routes : RN 5 Kalemie-Uvira-Bukavu-Goma ; RN 27  Komanda-Bunia-Mahagi-Goli/Ouganda et RN4 Kasindi-Mpondue/Ouganda. A cela s’ajoute la prise ne compte des routes de desserte agricole comme première priorité. Nous avons eu l’occasion d’expliquer quelles sont nos différentes priorités pour avoir des appuis. Ce qu’il faut retenir, c’est que le mécanisme de financement va se mettre en place », a déclaré à Zoom Eco Jean Bamanisa.

Pour y parvenir, les discussions et les études se poursuivent avec l’Ituri dans une dynamique d’ensemble avec les provinces de l’Est concernées par ce programme, l’implication des gouvernements provinciaux est acquise.

 

A lui d’indiquer : « la Banque mondiale a marqué son accord pour doubler ses capacités de financement. Il faut aussi une capacité d’absorption. En passant par les provinces, nous aurons des projets qui soient près de la population et gérés par les gouvernements provinciaux. »

La réhabilitation et la construction des infrastructures de santé ; l’approvisionnement en eau potable ; la réinsertion sociale ; la gratuité de l’enseignement de base ainsi que l’électrification des provinces de l’Est dont l’Ituri font également partie des projets présentés par Jean Bamanisa. L’objectif étant de protéger efficacement et durablement l’environnement, soutenir l’agriculture et créer la chaînes de valeur dans une dynamique de développement.

« Nous avons salué l’engagement du chef de l’Etat qui a défendu ces besoins, sa politique et ses objectifs qui ont été agrées et approuvés par la Banque mondiale. L’intention du chef de l’Etat a été ferme en ce qui concerne la Gouvernance, la stabilité, la diversification économique, le capital humain, la lutte contre la pauvreté et la corruption, il y a un programme que le chef a décliné à la BM. Cela a reçu l’assentiment et l’engagement d’accompagnement »,a – t – il conclu.

A RE(LIRE) : RDC-BM, les grandes lignes des séances de travail à Washington

Jean Bamanisa Saïdi est l’un de quatre gouverneurs de provinces qui ont accompagné le président de la République aux Etats-Unis d’Amérique pour une série de séances de travail avec la banque mondiale dans l’objectif d’obtenir des financements pour disponibles pour la mise en oeuvre des projets intégrateurs porteurs de croissance dans huit provinces de la Rd Congo ayant connues les atrocités.

Eric TSHIKUMA, envoyé spécial

Advertisement

Edito