Quantcast
Connect with us

a la une

Julien Paluku : « La plage du peuple n’a jamais été vendue »

Published

on

Julien Paluku : « La plage du peuple n’a jamais été vendue »

Le Gouverneur de la province du Nord-Kivu vient de couper court aux rumeurs et spéculations autour de l’aménagement d’une partie de la Plage du Peuple, ce seul espace public donnant au Lac Kivu qui reste à la population de Goma.  « […] Personne n’est peut s’en arroger le droit de propriété », a – t – il rassuré samedi 03 juin 2017 lors de la cérémonie d’inauguration de cet ouvrage.

L’aménagement de cet espace est le fruit d’un partenariat  signé entre le Gouvernement provincial du Nord-Kivu à travers son ministère du Plan d’une part et le Fonds pour la consolidation de la paix (FCP) d’autre part.

« L’espace aménagé  sera éclairé toutes les nuits. L’ensemble d’ouvrages réalisés est constitué d’un hangar à ossature métallique de 345 mètres carrés avec une chaussé pavée, un bureau de l’administration et son équipement, un bloc sanitaire avec huit accès, un dépôt équipé pour la maintenance, un système d’assainissement et de drainage d’eau plus un espace récréatif », a indiqué le Coordonnateur du FCP.

Si tous ces travaux ont été financés par la Coopération allemande, aucun montant n’a été révélé au public à cette occasion. Julien Paluku qui a reçu cet ouvrage mis à la disposition de la Commune de Goma, a plaidé pour sa bonne gestion. Il a précisé que l’accès à cette infrastructure sera libre mais sous la gestion exclusive de la municipalité  qui, par la suite, fixera les conditions d’accès à cet espace public.

Pour rappel, un Député national élu de la ville de Goma a dénoncé récemment l’appropriation de cette partie de la Plage du Peuple par une personne identifiée par la population comme « puissante ».

Dans une correspondance officielle, Muhindo Nzangi invitait le Maire de la ville à prendre ses responsabilités pour informer au bénéficiaire de ce qu’il qualifie de spoliation que « la Plage du Peuple n’est pas à vendre ». Et par conséquent, le Maire devrait d’ordonner la destruction de ce mur par les bulldozers de la Mairie dans un délai raisonnable.

A Goma, déplorait-il, toute la vue du Lac et son accès aurait été vendus frauduleusement aux seuls privés par les agents de l’Etat. Et donc, cet espace de la plage est resté le seul endroit de la ville qui donne accès au Lac aux habitants de Goma pour se ressources en eau et contempler la nature.

Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito