Connect with us

a la une

RDC : aide humanitaire, le Canada alloue un fonds additionnel de 34,4 millions USD !

Published

on

Le Canada vient d’annoncer l’allocation de 34,4 millions de dollars américains supplémentaire à la Rd Congo à titre d’aide humanitaire. Cet appui financier vient ainsi rallonger l’enveloppe globale de son intervention de cette année à 37 millions de dollars. Ce qui représente le double du décaissement de l’année dernière.

L’ambassadeur du Canada accrédité en RDC, Nicolas Simard vient de faire cette annonce aux partenaires humanitaires à la Conférence pour la RDC à Genève.

Comme la Canada, la Belgique n’est pas resté en marge. En dépit de la brouille diplomatique entre les deux pays, le Royaume de Belgique entend mobiliser 25 millions d’euros pour cette aide humanitaire en faveur de la RDC.

« En 2017, la Belgique a mobilisé au total 17 millions d’euros de fonds humanitaires pour la RDC. Cette année, je ferai passer la contribution de mon pays à 25 millions d’euros, un montant record qui exprime la solidarité permanente de la Belgique à l’égard du peuple congolais. En plus de ces 25 millions d’euros d’aides humanitaires, directement affectées à la RDC, la Belgique entend contribuer à raison de 90 millions d’euros à des fonds sans affectation spéciale», a déclaré Alexander De Croo.

Ce portefeuille d’aide humanitaire à la RDC est également gonflé grâce à l’augmentation de l’apport du Royaume-Uni de 31 millions de dollars américains. Cet appui devra couvrir essentiellement les besoins de base.

D’après la ministre britannique Harriett Baldwin qui s’est rendu récemment à Kananga et Kalemie, le financement de son pays assurera à 390 000 personnes l’accès à l’eau potable, à 240 000 personnes des services de santé essentiels.

Les Nations unies alertent qu’au moins treize millions de personnes, dont un tiers de déplacés internes, ont besoin d’une assistance humanitaire d’urgence cette année. D’où, la nécessité et l’urgence de trouver plus d’1,5 milliard de dollars pour leur venir en aide.

Cette conférence humanitaire pour la RDC se tient à Genève sans le gouvernement congolais. Ce dernier a refusé d’y prendre part contestant la gravité de la crise.

Pour rappel, le plan d’action humanitaire de l’ONU pour l’année 2017 en RDC n’avait été financé qu’à hauteur de 60%. Et ce désintérêt pour la crise en RDC semble se confirmer en 2018, puisque sur 1,7 milliard de dollars nécessaires pour couvrir les besoins humanitaires du pays, en ce mois d’avril, le plan n’est financé qu’à hauteur de 12%. Alors que les besoins humanitaires ont doublé par rapport à l’an dernier.

Zoom Eco

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :