Connect with us

a la une

RDC : deux camions transportant du sucre blanc importé saisis à Kimpese

Published

on

RDC : deux camions transportant du sucre blanc importé saisis à Kimpese 1

Deux camions transportant du sucre blanc ont été bloqués par les agents de la Direction générale des douanes et accises (DGDA) à Kimpese. D’après des sources crédibles, cette production n’est pas congolaise mais importée frauduleusement des pays voisins partageant la frontière avec la province du Kongo central.

Pour Papy TAMBA, administrateur de la Sucrière de Kwilu-Ngongo, cette prise n’est autre que la preuve de leur détermination à sauver cette industrie locale menacée par une concurrence déloyale due à l’entrée frauduleuse de sucre blanc interdite par le gouvernement central dans cette partie du pays.

“Cette prise marque également une nouvelle ère dans la gestion du sucre dans notre pays”, a indiqué Papy Tamba. Aussitôt nommés, ajoute – t – il, les administrateurs de la Sucrière de Kwilu-Ngongo ont alerté les ministres sectoriels  (Economie nationale et Commerce extérieur) du danger que courait cette seule industrie qui produit du sucre en RDC et qui emploie plus de 6 000 travailleurs.

C’est ainsi qu’en mars 2017, le ministre du Commerce extérieur avait signé un arrêté interdisant toute importation du sucre dans la partie Ouest du pays.

Cette mesure, selon Jean Lucien Busa, était prise pour protéger l’industrie locale, contre «une augmentation imprévue des importations qui lui porte un préjudice grave». Elle visait aussi d’«assainir et éradiquer l’entrée massive et frauduleuse des sucres bruns qui s’opère dans les postes frontaliers » de la partie ouest de la RDC.

Partant de cette saisie spectaculaire, l’administrateur de Kwilu Ngongo Papy Tamba invite les congolais à la vigilance touts azimuts et un sens élevé de solidarité envers leurs compatriotes de la Sucrière de Kwilu-Ngongo, dont les emplois sont fortement menacés.

«Nous disons, par avance, notre disponibilité pour toute personne qui aurait des infos utiles sur l’importation frauduleuse du sucre dans notre pays. Ils peuvent nous joindre au 00 243 99 88 21 931», a-t-il précisé.

D’où, le lancement de l’opération baptisée : «Sauver la sucrerie de Kwilu Ngongo, c’est sauver les emplois de 6.000 personnes».

Nadine Fula
Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement