Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : le rapport sur le dossier Perenco attendu au prochain Conseil des ministres

Published

on

RDC : le rapport sur le dossier Perenco attendu au prochain Conseil des ministres

Le rapport sur le dossier Perenco sera présenté au prochain Conseil des ministres du vendredi 4 septembre 2020. Le Vice Premier Ministre, Ministre du Budget, Jean-Baudoin Mayo, l’a fait savoir au sortir d’une séance de travail présidée ce jeudi 3 septembre 2020 par le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

D’après le Vice Premier Ministre, Ministre du Budget, Jean-Baudouin Mayo, le dossier Perenco avait été présenté par le Ministre d’Etat, ministre des Hydrocarbures à la dernière réunion du Conseil des ministres. À cette occasion, le Chef de l’État avait chargé le Premier ministre de réunir les juristes du Gouvernement, de la Présidence et ceux du cabinet du Premier ministre, afin d’examiner cette question en profondeur. Cela vient d’être fait, prévient Jean-Baudouin Mayo. Et il a rassuré que le rapport sera présenté au Conseil des ministres du vendredi 4 septembre 2020, et l’opinion sera fixée lors du compte-rendu du porte- parole du Gouvernement.

La société Perenco qui exploite le pétrole congolais souhaite se lancer dans la production de l’électricité à partir du gaz issu de l’exploitation du pétrole. Principale raison: le gaz brulé dans les torchères pollue l’atmosphère. Et en ce temps de lutte contre le changement climatique, la transformation du gaz en électricité pourrait contribuer à accroître l’offre de cette énergie.

La commission ad hoc sur le dossier Perenco est constituée des ministères de Plan, du Budget, de l’Intérieur et sécurité, de la Coopération Internationale et Intégration Régionale, de la Décentralisation, des Ressources Hydrauliques et Électricité, des Hydrocarbures, de l’Environnement, de la Justice, de la Recherche Scientifique, de la Communication et des Médias, des Affaires Sociales et celui de l’Enseignement Supérieur et Universitaire.

La séance de travail a été élargie jusqu’aux juristes de la Présidence de la République et du Cabinet du Premier Ministre.

Julien MAO MAMPO

Advertisement

Edito