Connect with us

a la une

RDC : budget électoral, le taux de décaissement franchi la barre de 70%

Published

on

RDC : budget électoral, le taux de décaissement franchi la barre de 70% 1

Sur les 432 millions de dollars américains constituant le budget des élections du 23 décembre 2018, le gouvernement a déjà décaissé plus de 300 millions de dollars en faveur de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Ce qui représente un taux de réalisation d’environ 70% à deux mois de la tenue de ces scrutins combinés.

D’après le vice-président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Norbert Basengezi Katintima, le gouvernement respecte ses engagements financiers liés au processus électoral.

Le dernier décaissement, a – t – il révélé, est intervenu le 10 octobre 2018 pour un montant de 56 millions USD. Ce qui rallonge l’enveloppe de fonds débloqués à quelques 300 millions de dollars américains.

A ce stade, d’aucuns estiment que rien ne peut arrêter la machine électorale qui a déjà pris sa vitesse de croisière dans le déploiement des équipements et matériels électoraux.

A ce sujet, Norbert Basengezi précise que d’ici le 20 octobre, la CENI entend réceptionner 220 nouveaux camions, cinq hélicoptères, deux gros porteurs et autres matériels afin de faciliter la logistique électorale.

«Depuis qu’on organisait les élections, je n’ai jamais vu l’arrivée des matériels en deux mois. A Goma (Nord-Kivu), il y a déjà deux conteneurs des matériels, trente-deux conteneurs à Bunia (Ituri) et huit à Kisangani (Tshopo). C’est une première dans le processus électoral», a-t- il  commenté.

A RE(LIRE) : machines à voter, 80% de la facture globale déjà payée à Miru Systems !

Le vice-président de la électorale portait ces informations à la place publique, en marge de concertations avec les parties prenantes au processus électoral le week-end dernier à Bukavu  dans la province du Sud-Kivu.

En rappel, vers mi-juillet de l’année en cours, les décaissements des fonds électoraux effectués par le gouvernement en faveur de la CENI avaient déjà atteint les 203 millions de dollars américains.

Cette démarche souveraine du gouvernement, à travers les ministères du Budget et des Finances, obéi à l’option levée par le chef de l’État, Joseph Kabila, d’assurer l’autofinancement des élections en RDC.

La matérialisation à temps de cette décision a l’avantage de permettre à la CENI de rationaliser les dépenses électorales et de capitaliser le temps de déploiement des équipements à travers le territoire national, deux mois avant les élections du 23 décembre 2018.

Toutefois, il reste encore plus de 100 millions de dollars américains à décaisser par le gouvernement afin de boucler le budget électoral de 2018.

Philippe KATUMBA | Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :