Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Théodore Mugalu plaide pour l’élargissement de l’assiette fiscale en 2017

Published

on

RDC : Théodore Mugalu plaide pour l’élargissement de l’assiette fiscale en 2017

Le Chef de la Maison Civile du Chef de l’Etat, Théodore Mugalu, a souhaité que le Gouvernement élargisse l’assiette fiscale de la RDC au cours de l’exercice 2017. Objectif : relever les défis socio-économiques auxquels le pays est confronté. Il l’a dit dans une émission télévisée sur une chaîne locale.

Selon lui, la loi des finances pour cet exercice devrait être revue à la hausse, soit plus de 10 milliards de dollars américains afin de faire face aux besoins socio-économique de la population dans les secteurs de l’éducation, de l’eau et l’électrique, de l’alimentation, de  l’emploi et des infrastructures de base.

Cet élargissement fiscal, a-t-il dit, doit servir au gouvernement de financer l’agriculture, les infrastructures et  la bonne gouvernance de la chose publique. A lui d’ajouter que ces trois secteurs constituent pour le Président de la République, les domaines importants d’interventions prioritaires  pour le développement.

Le volet agriculture concerne la promotion de l’investissement et la production locale avec diversification des sites agricoles dont Bukanganga Lonzo. Le volet infrastructure se fonde sur la construction des routes de  desserte agricole et des routes des liaisons interprovinciales. La bonne gouvernance vise, quant à elle, à inculquer les bonnes pratiques de gestion de la chose publique et à promouvoir  un bon  climat des affaires vis – vis des investisseurs étrangers.

Pour en arriver, le Pasteur Théodore Mugalu a souhaité que le gouvernement envisage des mesures efficaces  de contrôle visant à maximiser les recettes du trésor public et à combattre les actes inciviques en mettant l’Etat en état d’éveil de tous les agents à tous les niveaux.

Il devrait aussi multiplier  des stratégies  pour  empêcher le détournement des deniers publics  régulièrement observé dans de nombreux services  de l’Etat  sans en  faire suivre des sanctions.

ACP/Zoom Eco

Advertisement

Edito