Connect with us

a la une

RDC : La centrale hydroélectrique Mwadingusha augmente sa capacité de 10 Mégawatts !

Published

on

RDC : La centrale hydroélectrique Mwadingusha augmente sa capacité de 10 Mégawatts !

La Centrale Hydroélectrique de Mwadingusha a augmenté sa capacité de production de l’électricité de 10 Mégawatts, passant ainsi de 22 à 32 Mégawatts. C’est le fruit du partenariat entre la société Ivanhoe Mines et la Société Nationale de l’Électricité (SNEL). Il vise notamment à approvisionner le projet «Kamoa-Kakula», une des plus grandes mines de cuivre en Afrique.

En effet, cette centrale avait au départ 2 Groupes en service produisant 22 Mégawatts. Grâce à Ivhanoe, l’ambition est de réhabiliter et de rénover Mwadingusha en augmentant sensiblement sa capacité de production de l’électricité. Le Président Exécutif d’Ivhanoe, Robert Friedland, qui s’est exprimé par voie de presse, a indiqué que l’objectif est de mettre à niveau les six générateurs de la centrale.

Donc, le projet est en train de réaliser la modernisation de la centrale dont trois des six générateurs ont été déjà mis à niveau. A terme, soit en 2019, le projet devrait permettre de porter la capacité à 71 MW.

« L’hydroélectricité, avec ses vertus propres et renouvelables, est la meilleure solution énergétique pour soutenir nos priorités de développement alors que nous continuons à chercher des moyens de réduire notre impact sur l’environnement et de produire le cuivre dont le monde a besoin », a – t – il précisé.

Ce projet de modernisation de la centrale de Mwandingusha fait partie d’un grand programme visant à mettre à niveau et booster la capacité de production de trois centrales hydroélectriques en RDC.

A RE(LIRE) : Gisement KAMOA-KAKULA, 1 milliard de tonnes de cuivre !

Au finish, le projet Kamoa-Kakula aura besoin de 200 Mégawatts pour l’expansion de ses activités minières. Pour le compte d’Échange, ce programme d’énergie électrique est piloté par la firme Stucky en collaboration avec la Société nationale d’électricité (SNEL).

Pour rappel, le projet Kamoa-Kakula, un gisement d’un milliard de tonnes de cuivre, est une joint-venture entre Ivanhoe Mines, Zjin Mining Group Co., Ltd. et le Gouvernement de la RDC.

Zoom Eco

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :