Connect with us

a la une

RDC : un prêt de 35 millions USD obtenu pour lancer un projet aurifère en Ituri

Published

on

La compagnie minière australienne Verctor Resources en partenariat avec Mongwalu Gold Mines (MGM) vient d’obtenir un prêt 35 millions de dollars américains auprès d’un conglomérat basé à Dubaï et de Madea future materials fund. Objectif : financer le projet d’exploitation de l’or à Adidi-Kanga dans la partie nord-est de la RDC, en province de l’Ituri.

Dans un communiqué officiel rendu public ce 17 octobre 2018, Vector Resources indique ce fonds sera utilisé, dans le cadre de la nouvelle joint venture avec la société congolaise Mongwalu Gold Mines (MGM), afin de finaliser l’acquisition du projet aurifère Adidi-Kanga, de financer l’étude de faisabilité définitive (DFS) ainsi que les activités de développement futur projet.

Financement en trois tranches
Le décaissement de ces fonds devra se faire en trois tranches, au fur et à mesure de l’avancement du projet aurifère Adidi-Kanga. D’après les sociétés partenaires, la première tranche de 5 millions de dollars sera libérée après l’achèvement légal de l’acquisition d’Adidi-Kanga.

La deuxième partie, soit 10 millions de dollars américains est à décaisser après réception et présentation du plan de travail approuvé et du budget de l’étude de faisabilité définitive du projet.

Et enfin, la troisième tranche, soit 20 millions de dollars américains sera débloquée après la finalisation de l’étude de faisabilité définitive et une décision positive d’exploiter fait pour le projet Adidi-Kanga.

Adidi-Kanga Resources, société commune
Les Conseils d’administration des sociétés Mongwalu Goldfields Investment Limited (MGI) et de Mongbwalu Gold Mines S.A. (MGM) ont déjà donné leur accord, au terme d’une récente réunion en RDC, pour la mise en place de cette jointe venture dénommée : Adidi-Kanga Resources (AKR).

Pour l’instant, Vector Resources travaille avec les avocats désignés par les bailleurs de fonds pour finaliser, au courant de cette semaine, toute la documentation sur la première tranche de prêt correspondant à 5 millions USD.

Le même communiqué précise que les parties ont « approuvé les documents de restructuration et du transfert de la licence (PE 5105) de MGM à la nouvelle société commune AKR». Ce qui signifie qu’à ce stade, il ne reste plus que la signature légale de ces
documents.

Conditions de remboursement
Le prêt de 35 millions de dollars américains obtenu est remboursable intégralement à échéance. A en croire Vector Resources, les tranches 1 et 2 sont remboursables en 36 mois à compter du tirage de la tranche 1. Et la dernière tranche, elle, est remboursable dans les 24 mois de son prélèvement.

Le taux d’intérêt est de 7% payable trimestriellement à terme échu, en espèces ou au choix du prêteur, sous forme d’actions au VWAP à 10 jours. Cela donne l’opportunité à Vector de convertir le montant principal de la première tranche du prêt (5 millions USD) en actions, à partir de l’achèvement de l’étude de faisabilité définitive et sous réserve de l’approbation des actionnaires.

A RE(LIRE) : vers la résiliation du contrat minier Mongwalu Gold Mines ?

Le projet Adidi-Kanga fait partie intégrante  du projet aurifère Mongwalu en Ituri. Le développement de ce projet vient ainsi mettre fin aux difficultés rencontrées par des jeunes opérateurs miniers congolais depuis 2015 pour lever des fonds pour lancer l’exploitation industrielle de l’or. Une activité qui fera, sans nul doute, booster l’économie de la province d’Ituri.

En rappel, l’actionnariat de cMongwalu Gold Mines (MGM) est détenu à concurrence de 86,22% par MGI et 13,78% Société d’or de Kilomoto (Sokimo).

Mongwalu Investment Limited (MGI) est la societe holding qui detient des parts dans MGM. Elle a appartenu en son temps a AngloGold Ashanti.

Eric TSHIKUMA | Zoom Eco

A RE(LIRE) AUSSI :

RDC : le gouverneur d’Ituri reproché de dédoubler le bureau de la Division de Mines

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :