Connect with us

a la une

RDC : vers la résiliation du contrat minier Mongwalu Gold Mines ?

Published

on

RDC : vers la résiliation du contrat minier Mongwalu Gold Mines ? 1

Le ministre des Mines, Martin Kabwelulu vient d’instruire à ses services spécialisés d’examiner la faisabilité de la résiliation du contrat minier de la société Mongwalu Gold Mines (MGM). Cela fait suite à la requête formulée par le gouverneur de la province de l’Ituri mettant en exergue la non opérationnalisation effective du projet, laquelle freine le développement socio-économique de cette juridiction.

«Je demande à Monsieur le directeur général du Cadastre minier et à Monsieur le directeur des Mines, qui me lisent en copie, de vérifier la validité des titres de ladite société, en référence aux dispositions légales relatives au non commencent des travaux et au gel des ressources, et d’en tirer toutes les conséquences qui s’imposent», a décidé le ministre Martin Kabwelulu dans sa correspondance du 11 octobre 2018 adressée au gouverneur de l’Ituri.

En effet, le contrat minier Mongwalu Gold Mines n’a donné lieu à aucune mise en oeuvre du projet depuis sa signature en 1995. Et ce, malgré les évolutions constatées dans la structuration de la société au départ de KIMIN en passant par AGK.

Cette inexécution du projet gèle l’exploitation minière dans cette province et soumet la société MGM au non respect de ses obligations légales ainsi que de ses engagements vis-à-vis de la population locale.

Face à cette triste réalité déplorée par les communautés riveraines du site minier, le gouvernement vient ainsi d’amorcer une procédure qui pourrait aboutir par la réalisation dudit contrat minier.

Toutefois, cela devrait se faire en toute urgence et conformément aux textes légaux et réglementaires en la matière. Car, la population devient impatiente pour bénéficier des revenus de son sous-sol.

En rappel, le gouverneur de la province de l’Ituri a fait part du dépit de ses administrés au chef de l’Etat, Joseph Kabila, dans sa correspondance du 28 septembre 2018.

Emilie MBOYO | Zoom Eco

Edito

Advertisement