Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Vodacom lance la 4G et confirme sa longueur d’avance !

Published

on

C’est officiel. Vodacom Congo est le premier réseau à lancer la 4G en Rd Congo. La cérémonie solennelle, présidée par le ministre des PT-NTIC Emery Okundji, a eu lieu dans la salle moderne Showbuzz mercredi 23 mai 2018.

Premier à prendre la parole, le directeur général de Vodacom a invité toute la population congolaise à expérimenter le pouvoir communiquer de manière efficiente grâce à la 4G qu’offre sa société à tout le monde. Ce qui confirme sa longueur d’avance.

«Vodacom Congo va offrir une possibilité de téléchargement plus rapide, une accessibilité instantanée de vidéo et de la musique, des jeux en ligne, ainsi que d’autres applications très importantes comme la surveillance, les vidéo conférences et autres. Je souhaite à toute la population congolaise d’expérimenter cette nouvelle façon de vivre», a rassuré Anwar Soussa.

L’arrivée de la première 4G facilite également l’accès à des programmes télévisés offerts par des distributeurs comme Canal+ RDC. Sa directrice générale, Mireille Kabamba a exprimé sa satisfaction beaucoup plus pour l’intérêt des abonnés des services Canal+.

Et de préciser : « avec la vitesse de la 4G de Vodacom Congo, les abonnés de Canal+ ont désormais la possibilité de télécharger nos applications et suivre sans difficulté la télévision sur des tablettes, des téléphones et des ordinateurs. Les programmes de Novelas, de Nollywood TV, … sont à la portée de leurs mains. Ils pourront aussi suivre en direct des matchs des différents championnats européens et bientôt la Coupe du Monde Russie 2018 sur ces trois supports».

En effet, la 4G vient offrir plusieurs opportunités de création de richesses et d’emplois en incitant l’entreprenariat et l’innovation au sein de la jeunesse congolaise. C’est l’une des missions poursuivies par le gouvernement dans la démarche d’octroi des licences aux télécoms.

 « A tous les opérateurs bénéficiaires d’une licence 4G, plus particulièrement Vodacom Congo qui lance son réseau ce jour, le strict respect des obligations contenues dans leurs cahiers de charges respectifs. Celles-ci touchent à la qualité des services et à la commercialisation de ceux-ci à des prix raisonnables », a indiqué le ministre des PTN-TIC, Emery Okundji.

 Si Vodacom Congo et ses concurrentes ont chacune payée 20 millions USD, soit un total de 80 millions USD, la détermination de ce prix a tenu compte du faible pouvoir d’achat (ARPU) des utilisateurs qui ne permet pas un retour à l’investissement rapide.

 A lui d’insister, « le gouvernement ne saurait tolérer que les consommateurs vous reprochent des contre-performances sur la qualité de vos produits et services ainsi que l’application des prix disproportionnés et non orientés vers les coûts. Je veillerai personnellement à cet aspect et n’hésiterai pas à sanctionner toute défaillance. »

Pour terminer, Emery Okundji a exhorté d’autres opérateurs ayant acquis la licence 4G  d’emboîter les pas à Vodacom et de lancer leurs réseaux 4G respectifs dans un meilleur délai. Objectif, renforcer la concurrence dans le secteur plaçant les consommateurs au centre des préoccupations des télécoms.

Emilie MBOYO | Zoom Eco

Advertisement

Edito