Connect with us

a la une

RDC : à Matadi, l’ANAPI vulgarise les réformes initiées pour le “commerce transfrontalier” !

Published

on

RDC : à Matadi, l'ANAPI vulgarise les réformes initiées pour le "commerce transfrontalier" ! 1

L’ANAPI a vulgarisé les réformes initiées par le gouvernement central en rapport avec l’indicateur “Commerce transfrontalier” visant l’amélioration du climat des affaires en RDC. La nouvelle équipe dirigeante de l’Anapi qui tient à garder le dialogue public-privé avec les investisseurs  dans tous les secteurs a entretenu les opérateurs économiques  de Matadi et chefs des services concernés. lors de l’atelier du 22 mai 2018.

Le directeur général, Antony Nkinzo et son équipe ont informé les structures qui interviennent directement ou indirectement dans le circuit commerce transfrontalier dans la ville portuaire de Matadi de toutes le réformes initiées  pour améliorer le climat des affaires en Rdc.

Pour l’Anapi, les objectifs poursuivis en organisant cet atelier à Matadi sur cet indicateur est de collecter les doléances des opérateurs économiques du secteur privé, à savoir celles des armateurs, des transitaires, des déclarants et des commissionnaires en douane, sur les contraintes auxquelles ils sont butés en vue de trouver des solutions idoines.

RDC : à Matadi, l'ANAPI vulgarise les réformes initiées pour le "commerce transfrontalier" ! 2

En outre, l’agence conseil du gouvernement en matière de l’amélioration  du climat  des affaires et des investissements avec cet exercice a voulu obtenir l’intégration effective de tous les services  intervenants au sein de la plate-forme électronique SEGUCE.

Ainsi déterminée de gagner de l’autre côté quelques places au prochain classement Doing Business, l’Anapi a estimé  qu’il était nécessaire  de sensibiliser les opérateurs économiques (FEC)  de la ville portuaire de Mardi sur cet indicateur Commerce Transfrontalier.

En rappel, plusieurs réformes ont été initiées par le gouvernement  sur le commerce Transfrontalier notamment la création du guichet unique du dédouanement, l’instauration du nouveau Code de douane, le recours au système  SYDONIA WORD, la suppression des perceptions des taxes illégales aux frontières du Pays, la dématérialisation des procédures au niveau des composantes pré-dédouanement  et post dédouanement.

Cependant à la fin de ces échanges de Matadi, toutes les parties se sont mis d’ accord  pour renforcer le cadre de concertation entre les différents  services publics impliqués dans le processus  de dédouanement, la vulgarisation du code des Douanes, la publication  d’un bulletin pour Investisseur relatif aux  Impôts ,aux droits et aux taxes à payer à l’Etat dans  différents  secteurs bien déterminés.

Profitant de leurs séjours à Mardi, l’équipe du directeur général Anthony Nkinzo a visité quelques installations  des entreprises telles que Lerexcom Petroleum, Spsa Cobil, le siège provincial de SEGUCE.

Michel EFAKA | Zoom Eco

Edito

Advertisement