Connect with us

a la une

RDC : 4 services de l’état chargés de financer la salubrité publique

Published

on

RDC : 4 services de l’état chargés de financer la salubrité publique

Il s’agit de l’Office de Gestion du Fret Multimodale (OGEFREM), la Direction Générale des Douanes et Accises (DGDA), l’Office Congolais de Contrôle (OCC) et le Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI). Ces 4 services de l’Etat ont été chargés par le Gouvernement de financer, à travers une taxe, l’assainissement des villes congolaises en commençant par Kinshasa. Zoom Eco qui suit ce processus de près, revient sur les grandes lignes :

  • En effet, conformément aux recommandations issues des séances de travail tenues en février dernier à la Présidence de la République, il a été décidé que la taxe d’assainissement soit insérée dans la structure des prix de produits plastiques ou conditionnés en emballages plastiques. Son taux a été fixé à une hauteur de 8 dollars US par unité de tarification.

 

 

 

  • Le 7 Septembre 2017, c’est le Ministre d’Etat à l’Economie nationale qui a réuni les responsables de ces services concernés ainsi que le représentant de la Ville de Kinshasa pour remettre le dossier sur la table des discussions techniques. Ainsi, une semaine (7 jours) ont été accordés à la Commission technique mise en place pour la circonstance afin de réfléchir sur les modalités de la mise en application de montage financier. Normalement, les conclusions seront présentées au Ministre Joseph Kapika le 14 Septembre prochain.

Si l’initiative est saluée par plus d’un observateur à travers le pays pour lutter contre l’insalubrité urbaine dans laquelle vit au quotidien le congolais, sa mise en œuvre devrait obéir aux règles de « bonne gouvernance ».

Une chose est de constituer et disposer des revenus de cette taxe, une autre de les gérer avec parcimonie en les affectant réellement à l’assainissement des villes. Et ce, en toute transparence et loin de toute surfacturation et autres pratiques de mauvaise gestion.

Zoom Eco

A RE(LIRE) :

Kinshasa : Insalubrité, pourquoi Kimbuta s’en dédouane et charge la société AVERDA ?

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement