Connect with us

a la une

Kabila : « En 2001, il n’y avait pas de cadre macroéconomique… »

Published

on

Kabila : « En 2001, il n’y avait pas de cadre macroéconomique… » 1

Face à la presse, le Président de la République a rappelé la situation économique et financière qu’il a trouvée lors de son accession à la magistrature suprême. Il s’est exprimé en ces termes :

« Il n’avait pas lieu de parler du cadre macroéconomique qui n’existait pas, les indicateurs au rouge, le taux de croissance négatif, et on avait une  dette de 14 milliards de dollars pesait sur nous. Une dette qui n’était pas qui n’était pas contracté par Laurent Désiré Kabila […] La dette la RDC devrait payée. Mais nous, l’objectif était l’organisation des élections. Les élections que nous avons organisées en 2006. Depuis 2006 jusqu’aujourd’hui, une politique volontariste a été engagée dans le domaine de la reconstruction du pays et bien d’autres domaines ».

Pour rappel, sa politique instaurée en 2001 a portée notamment sur 3 principales réformes fondées sur la libéralisation de l’activité économique. Elle a consisté à libéraliser les marchés des biens et services, du diamant et du change ; à autoriser la libre circulation concomitante des devises étrangères et du Franc Congolais et, la promulgation d’un nouveau Code Minier et celui des investissements.

Dans un élan d’ouverture, les relations entre le Gouvernement et les opérateurs économiques devraient être relancées, et, la communauté financière internationale devrait être mobilisée pour accélérer la mise en œuvre du programme de reconstruction nationale.

Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :