Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : à Buta, Shadary promet de moderniser la province du Bas-Uélé !

Published

on

Le candidat président de la République porté par le Front commun pour le Congo (FCC), Emmanuel Ramazani Shadary a promis, une fois élu le 23 décembre prochain, de moderniser la province du Bas-Uélé comme les autres. Il a fait cette promesse électorale à Buta devant de foules de militants et sympathisants de sa plate-forme politique réunis pour une meeting au stade Muzikatebe.

Cette promesse du candidat numéro 13 se fonde sur la diversité des richesses de que regorgent cette province issue du démembrement de l’ex. Province orientale et pour lesquelles la population n’en tire pas profit.

C’est ici que Shadary a réitéré son engagement d’être intraitable en ce qui concerne les détourneurs des deniers publics et les auteurs de toutes sortes de corruption.

« Dès janvier prochain, ils auront leurs cellules dans les prisons», a – t – il indiqué.

Du désenclavement de la province par la réhabilitation de plusieurs routes (Buta- Kisangani, Buta- isiro, la route de Banalia, …) à l’électrification de du chef-lieu du Bas-Uélé, Shadary se dit rassuré et capable de mobiliser des moyens pour ces investissements. La lutte contre le coulage des recettes de l’État est l’un des leviers qu’il compte utiliser.

La gratuite de l’enseignement primaire, la prise en charge des enseignants, l’amélioration des conditions d’études pour les étudiants dont  d’une partie des frais académiques ont été sur place prise en charge par le candidat après que la demande lui en ait été formulée, la réhabilitation de l’hôpital général de Buta et la construction du stade moderne au chef-lieu de la province ont été parmi les promesses électorales qui ont valu des acclamations frénétiques au candidat du FCC.

A deux semaines de la tenue des élections, Ramazani Shadary invite la jeunesse du Bas Uélé à protéger le processus électoral ainsi que le patrimoine de la Ceni avant, pendant et après le vote.

En rappel, le candidat président de la République numéro 13 est à sa 11ème province et un territoire (Bumba) où il a présenté aux électeurs son programme de campagne pour lequel il sollicite les suffrages afin de briguer la magistrature suprême.

Partout où il passe, Shadary développe une dialectique persuasive et une interaction particulière avec des foules qui l’entourent. D’apres son entourage, il ne cesse de démontrer la particularité de son expérience et de la connaissance du Congo profond par rapport à ses adversaires politiques.

Gérard KANGOMBE | Zoom Eco

Advertisement

Edito