Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : après les partis politiques, la CENI sensibilise les membres de la société du cadre de concertation Genre, Inclusion et Élections

Avatar of La Rédaction

Published

on

IMG 20221031 WA0005

Le deuxième Vice-Président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Didi Manara Linga, a animé un cadre de concertation Genre, Inclusion et Élections sur les enjeux du processus relatif à la Loi électorale révisée, ses mesures d’application ainsi que la Révision du fichier électoral (RFE). C’était dans la salle du Centre culturel du Collège Boboto à Kinshasa.

Cette activité a connu la participation de diverses organisations notamment les personnes vivant avec handicap, le peuple autochtone, les associations féminines, des jeunes. Et ce, avec l’accompagnement des partenaires d’appui au processus électoral tels que l’ONU-femmes, l’IFES, l’IRI et le PNUD.

A l’ouverture, au nom du Président Denis Kadima (empêché), le Vice-Président de la Centrale électorale a fixé l’assistance sur le ferme engagement de la CENI d’inclure toutes les parties prenantes au processus en cours pour qu’aucune couche de la population ne reste à l’écart des préparatifs des consultations électorales prévues en 2023.

« Rappelons ici qu’après avoir organisé le cadre de concertation avec plus de 500 partis politiques le mois dernier, aussi bien de l’opposition que de la majorité, la CENI se réjouit de l’organisation ce jour, du cadre de concertation avec la société civile de la composante genre et diversité. Elle réaffirme ainsi sa volonté de ne laisser personne au bord de la route. », a fait savoir Didi Manara Linga.

Avant de poursuivre : « Pour améliorer la participation aussi bien des femmes que des jeunes, avec eux des personnes vivant avec handicap au sein de l’institution, la CENI a pris la résolution de recruter de manière préférentielle cette catégorie des congolaises et congolais lorsqu’elle présente les mêmes compétences que d’autres. »

Auparavant, Madame Joséphine Ngalula, membre de la plénière, a invité, dans son mot de bienvenue, les participants à faire preuve d’une attention soutenue pendant ces assises. « La CENI favorise l’implication du genre et l’inclusivité dans toutes les étapes du processus électoral en cours », a-t-elle dit.

Il importe de relever que les partenaires d’appui au processus électoral ont éclairé l’assistance sur les concepts inclusion, genre et diversité, pendant que le facilitateur du jour, M. Jean-Baptiste Itipo, par ailleurs Directeur de communication de la CENI s’est apesanti sur l’agenda, les objectifs et les résultats attendus de cette journée.

La deuxième partie des travaux était marquée par trois exposés sur de différentes thématiques notamment la présentation des outils sur la promotion du genre et de l’inclusion de la CENI faite par Madame Joséphine Ngalula; la cartographie électorale abordée par M. Joseph Nsenda, Directeur des opérations; et les innovations contenues dans la Loi électorale et ses mesures d’application, un sujet développé par Maître Dave Banza, Directeur de cabinet adjoint du Président de la CENI.

Patrick BOMBOKA

Advertisement

Edito