Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Bruno Tshibala, de la prison à la Primature !

Published

on

Le nouveau Premier Ministre, Bruno Tshibala est parti de la Prison Centrale de Makala en novembre 2016 après y avoir séjourné pendant 50 jours. Si les vrais mobiles de son arrestation à l’aéroport de Ndjili sont restés inavoués, sa libération a été effective sans aucun jugement. D’où son caractère visiblement provisoire.

A cette époque là, certaines langues ont indiqué que le Secrétaire Général Adjoint de l’UDPS, Bruno Tshibala a été contacté durant sa détention à Makala afin qu’il succède à Augustin Matata Ponyo à la Primature. C’est là le début de la marche vers la Primature. Sa fidélité et sa loyauté à Tshisekedi a favorisé l’ascension de Samy Badibanga.

Sa sortie de prison dans le cadre des mesures de décrispation précédant l’ouverture des discussions directes entre la Majorité et le Rassemblement autour de la CENCO renforce sa proximité le Sphinx de Limete. L’on se souviendra de sa visite à Etienne Tshisekedi immédiatement après sa mise en liberté le 29 Novembre 2016.

Après la mort de Tshisekedi et la bataille enclenchée autour de la désignation du nouveau Premier Ministre, Bruno Tshibala se distancera de décisions qui investissent Felix Tshisekedi comme Président du Rassemblement et Pierre Lumbi comme Président du Conseil des Sages du Rassemblement. Avec Joseph Olenghankoy, ils organisent la dissidence.

Ce qui a valu au Secrétaire Général-Adjoint de l’UDPS et Porte-parole du Rassemblement, son exclusion pure et simple de ce parti de l’opposition le 4 Mars 2017.

Pas plus tard que mardi 4 Avril, Valentin Mubake a annoncé « entre les lignes » la proposition de Bruno Tshibala Nzenze au sortir de son audience avec le Chef de l’Etat.  « Faites confiance à Bruno Tshibala parce qu’il est de la maison comme moi », a dit Valentin Mubake.

Dans l’aile dure de l’UDPS, le nouveau Premier Ministre appartient au passé. Avec lui, Valentin Mubake son compagnon de lutte et Samy Badibanga Ntita. L’après Tshisekedi emporte tous les fils-maison, commente un observateur. A l’exception notable du fils biologique.


Bruno Tshibala Nzenze prendra la Primature dans un contexte économique, sécuritaire, social et politique très complexe. Sera-t-il en mesure de relever les défis sur fond des contestations de sa famille politique d’hier ? Attendons voir.  

Zoom Eco

Advertisement

Edito