Connect with us

a la une

RDC : présidentielle, 70% d’opinions favorables à la candidature unique de l’opposition

Published

on

RDC : présidentielle, 70% d’opinions favorables à la candidature unique de l’opposition 1

Le dernier sondage réalisé conjointement par le Bureau d’études, de recherches, et de consulting International (BERCI) et le Groupe d’études sur le Congo (GEC) indique  70% d’opinions favorables à une « candidature unique de l’opposition » pour l’élection présidentielle du 23 décembre prochain. Ce Rapport s’intitule : « Elections 2018 : Redistribution des rapports de force politique. »

Dès lors, le jeu devrait se jouer entre Félix Tshisekedi (qui vient en tête avec 44%) et  Vital Kamerhe (en seconde position avec 22%). L’un d’eux, devrait par conséquent affronter le candidat du Front commun pour le Congo, Emmanuel Shadary (qui vient en troisième position avec 16%).

Si pour certains analystes ce sondage indique clairement qu’avec ou sans candidature unique, l’opposition politique pourrait remporter la présidentielle, d’autres sont convaincus du fait que l’opposition pourrait perdre cette élection face au dauphin de Joseph Kabila tant que l’élection est à un tour.

Course à la présidentielle, les tendances

« L’exclusion de Katumbi et l’invalidation de la candidature de Bemba, permettent à Félix Tshisekedi de remporter la mise dans l’ancienne province l’Equateur et au Katanga. Tshisekedi enregistre 29% des intentions de vote pour la présidentielle (contre 62% pour Bemba en juillet dernier) à l’Equateur et 48% dans l’ancienne province du Katanga », précise le Rapport.

Martin Fayulu quant à lui émerge comme le candidat favori dans l’ancienne province du Bandundu avec 30% d’intentions de vote (contre 22% pour Muzito en juillet dernier).

A l’Est du pays, poursuit le Rapport, Vital Kamerhe enregistre 55% des intentions de vote et progresse de 22 % au Sud Kivu par rapport à juillet et prend aussi la tête de la province du Nord Kivu avec 53%. Une place occupée par Katumbi en juillet dernier. Il supplante également Kabila dans la province Orientale avec 22% des intentions de vote.

Ce sondage accrédite peu de soutien pour le dauphin de Joseph Kabila. Cinquante-sept pour cent des personnes interrogées n’approuvent pas la désignation d’Emmanuel Ramazani Shadary. Qu’à cela ne tienne, il reste le seul candidat commun de la coalition au pouvoir face à deux candidats de l’opposition dans le top trois des intentions de votes.

Législatives, le top 6 de partis

RDC : présidentielle, 70% d’opinions favorables à la candidature unique de l’opposition 2D’après les personnes sondées, l’Union pour la démocratie et progrès social (UDPS) de Félix Tshisekedi se renforce au niveau national et reste en tête de liste avec 26% des intentions de votes pour les législatives. Ce qui dégage une progression de 6% par rapport à juillet dernier.

L’Union pour la nation congolaise (UNC) arrive en deuxième position avec 13%, suivi du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) avec 10%, du MLC avec 8%, de l’ECiDé avec 5% et du Palu avec 3%. Le MLC perd près de 10% des intentions de vote en trois mois.

 

Le Bureau d’études, de recherches, et de consulting International (BERCI) et le Groupe d’études sur le Congo (GEC) restent convaincus qu’un sondage national est, toutefois, un moyen imparfait d’estimer les intentions de votes.

Ce sondage a été effectué les deux premières semaines d’octobre, après la publication le 19 septembre de la liste définitive des candidats à l’élection présidentielle prévue pour le 23 décembre 2018, et à la suite du meeting de l’opposition qui s’est tenu à Kinshasa le 29 septembre dernier.

Les répondants ont été recrutés à partir d’une liste de 2 000 numéros de téléphone cellulaire obtenus lors du sondage de BERCI/GEC de 2016 réalisé au domicile des répondants, à l’échelle nationale dans plus de 400 sites d’enquête urbains et ruraux

Emilie MBOYO | Zoom Eco

Sur le même sujet :

RDC : les six points du nouveau sondage d’opinion politique BERCI/GEC !

Edito

Advertisement