Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : chiffres-phares du nouveau projet Pro-routes

Published

on

2 290 km de routes à réhabiliter pour 212 millions USD, 3 345 km de routes à entretenir pour 151 millions USD. Tels sont les quelques chiffres du nouveau projet Pro-routes contenus dans une lettre d’information de la Cellule Infrastructures du ministère des Infrastructures, travaux publics et reconstruction évoquée par l’ACP.

Le nouveau projet Pro-routes prévoit la réhabilitation de 2 290 km sur quatre axes routiers : Bunduki-Gemena et Mobanza-Mobayi, Miti-Walikale, Mbuji Mayi-Bukavu ainsi que Niania-Isiro, révèle la lettre d’information de la Cellule infrastructures du ministère des Infrastructures, travaux publics et reconstruction reçue vendredi à l’ACP.

Selon cette source, le nouveau projet Pro-routes a également retenu au programme, l’entretien des axes précédents réhabilités, soit 3 345 km au total.

L’évaluation des coûts du projet se présente comme suit : 212 299 075,80 USD pour la réhabilitation et l’entretien de 4 axes routiers ciblés et 151 980 882,26 USD pour l’entretien des axes précédents, sur un financement du Fonds national d’entretien routier (FONER).

Le dossier de ce projet a été soumis au premier semestre 2018 devant le Conseil d’administration de la Banque mondiale pour son approbation.

La cellule Infrastructures attend présentement la levée de l’option par le bailleur pour sa mise en œuvre dont les études techniques et environnementales devraient être menées, validées et publiées quatre mois avant la fin du mois de janvier 2018.

En rappel, la clôture du premier projet Pro-Routes était intervenue le 28 février 2018, soit dix ans après son entrée en vigueur. A cette échéance, 3 345 km des routes inscrites dans les trois financements du projet, devraient être réhabilités et cédés avec un niveau de service satisfaisant.

Cependant, beaucoup de réalisations ont été enregistrées par le projet  à fin mai 2017, soit  2 274 km des routes réhabilités, sur une prévision globale de 2 673 km, soit un taux de réalisation de 85% par rapport à l’objectif global du projet. Un linéaire de 2 931 km était sous entretien, représentant un taux de 87,62% pour des prévisions du projet de 3 345 km, souligne la lettre d’information.

ACP/Zoom Eco

Advertisement

Edito