Connect with us

a la une

RDC : «il n’y aura pas rupture de stock en carburant à Kinshasa», rassure l’Exécutif

Published

on

RDC : «il n'y aura pas rupture de stock en carburant à Kinshasa», rassure l'Exécutif 1

Le gouvernement central a rassuré qu’il n’y aura pas rupture de stock en carburant à Kinshasa, capitale de la RDC. D’après le secrétaire général intérimaire à l’Économie nationale, Celestin Twite, des réunions de concertation avec les pétroliers vont avoir lieu la semaine prochaine. Objectif : faire le point sur la situation faisant état d’une pénurie et/ou rupture de stock en vue des produits pétroliers et envisager des mesures idoines.

En effet, le secrétaire général a tenu une réunion avec les professionnels pétroliers, vendredi 14 septembre 2018, au cabinet du ministre de l’Économie nationale. Les deux parties ont passé en revue la situation.

RDC : «il n'y aura pas rupture de stock en carburant à Kinshasa», rassure l'Exécutif 2

Vue de la réunion entre les parties prenantes au secrétariat général à l’Economie nationale.

Loin de toute spéculation, le représentant des pétroliers a évoqué un fait réel vécu par sa corporation en ce moment. Cela a pour conséquence la détérioration de la santé financière de leurs sociétés à cause de certains paramètres qui régissent la structure de prix.

Ces deux paramètres ont évolué assez rapidement et ils sont en attente d’être ajustés pour permettre aux sociétés pétrolières de ne plus vendre à perte.

Dès lors, il est important qu’un accord soit trouvé entre les parties prenantes afin de permettre aux sociétés commerciales d’améliorer les conditions de leurs approvisionnements en produits pétroliers.

De son coté, le directeur d’exploitation de SEP Congo, Célestin Beya, a rassuré l’opinion publique que sa société dispose d’un stock important de gazole, essence, etc. Cependant, ces produits n’appartiennent pas aux sociétés commerciales mais aux fournisseurs.

Aussi, a-t-il éclairé la lanterne du public kinois sur le contenu de la correspondance de SEP Congo adressée au ministre des Hydrocarbures. Ce courrier expédié pour faire part à l’autorité compétente de la situation n’était pas destiné à à la population congolaise.

Pour SEP Congo, la RDC ne peut pas connaître une pénurie de produits pétroliers à court terme et invite la population à faire confiance au gouvernement de la République.

Nadine FULA | Zoom Eco

Edito

Advertisement