Connect with us

a la une

RDC : Vers la mise en œuvre d’une feuille de route du Climat des Affaires !

Published

on

RDC : Vers la mise en œuvre d’une feuille de route du Climat des Affaires !

Le Gouvernement s’efforce s’est engagée à améliorer le climat des affaires et, de surcroît, permettre à la RDC d’être mieux cotée dans les prochains rapports « Doing Business » de la Banque Mondiale. C’est le sens de cette conférence sur le Climat des Affaires dont l’ouverture est intervenue ce mardi 29 Août 2017 au Kempisky Hotel à Kinshasa.

Au terme de ces assises du 29 Août au 01 Septembre 2017, environs 150 conférenciers vont pouvoir réfléchir, affiner des analyses et formuler des recommandations pour enrichir le travail que la Commission Stratégique et de Pilotage mise en place par le Gouvernement après le Conseil des Ministres tenu par le Chef de l’Etat, Joseph Kabila le 11 Août dernier.

« Les travaux de la Conférence sur l’amélioration du Climat des Affaires en RDC, […] permettront aux participants d’explorer des voies et moyens susceptibles de contribuer à la facilitation et à l’amélioration du climat des affaires en RDC », a déclaré le Premier Ministre Bruno Tshibala ce mardi à l’ouverture de la

Conscient du fait que ce n’est pas la première fois que ce genre de thème soit abordé dans le cadre d’une conférence et que les résolutions soient jetées dans les oubliettes, Bruno Tshibala a rassuré l’opinion de l’engagement de son Gouvernement à faire le nécessaire pour améliorer le Climat des affaires en RDC.

A RE(LIRE) : Doing business 2017, la RDC classée 48ème sur 53 économies africaines

La corruption, la concussion, la fraude fiscale et douanière, la perception des taxes et frais d’intervention ou administratifs illégaux sur l’ensemble du pays demeurent des pratiques qui freinent le développement des entreprises, qui sont pourtant indispensables pour la production des richesses et de la réduction de la pauvreté en même temps qu’elles découragent les potentiels investisseurs.

Face à cette triste réalité, le Chef du Gouvernement se veut rassurant : « Maintenant, il faut quitter le stade des paroles pour passer à celui des actes concrets et forts. Maintenant, il faut faire ce qu’on a toujours dit et prêché pour améliorer le climat des affaires en RDC ».

A RE(LIRE) : Plus d’un milliard de dollars échappés du Trésor public en 2016 [LICOCO]

Cela doit normalement passer par l’instauration et le renforcement de la sécurité juridique et judiciaire, la bonne gouvernance et l’Etat de droit en RDC

« C’est pourquoi le Président de la République a déclaré la guerre contre la Corruption, la fraude fiscale et douanière, la multiplicité des taxes et des frais administratifs illégaux et les réseaux criminels qui ont privatisé l’Etat pour satisfaire leurs intérêts personnels », a indiqué Bruno Tshibala qui a appelé à l’implication de tous les congolais dans cette dynamique nationale.

A l’en croire, le Gouvernement a instauré des numéros de téléphone vert qui seront à la disposition de tous les congolais à travers le pays en vue de dénoncer tout acte commis par des agents publics qui serait de nature à détruire la prospérité des affaires. Une Coordination du suivi de la feuille de route du Climat des Affaires sera instituée au niveau de la Primature sous la supervision personnelle de Bruno Tshibala.

Grevisse Tekilazaya, stagiaire| Zoom Eco

A RE(LIRE) :

RDC : La Ligue anti-corruption appelle le pouvoir à briser le cycle d’impunité !

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement