Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Affaire «Kazembe», les deux vérités sur les 26,7 millions USD

Published

on

RDC : Affaire «Kazembe», les deux vérités sur les 26,7 millions USD

Premièrement, les 26,7 millions de dollars américains supposés détournés par le Gouverneur du Haut Katanga, Jean-Claude Kazembe devraient être intacts. Deuxièmement, cet argent des contribuables congolais est logé et gelé dans un sous compte de l’Etat chez Access Bank. La réquisition du Procureur Général de la République et la réponse de la Banque précitée attestent cette vérité des faits.

Visiblement, aucun sous n’a été dépensé de cet argent provenant de la compagnie minière Mutanda Mining (MUMI) au Gouvernement provincial du Haut Katanga. Au regard des documents officiels disponibles sur la toile, Zoom Eco vous retrace le parcours de cette bagatelle de somme.

Le versement de MUMI a été effectué le 14 Mars 2017 à la Banque Commerciale Congolaise (BCDC). Le 16 Mars, soit 48 heures après, sur le Gouverneur Kazembe aurait fait un ordre de virement de cette somme du compte de la province de la BCDC à un sous compte toujours de la province chez ACCESS Bank.

Le 24 Mars, le Procureur Général de la République a fait une réquisition adressée au Directeur Général de ACCESS Bank lui instruisant le gel du compte N°21409012204 et de lui fournir l’identité ainsi que l’adresse du titulaire.

Le 27 Mars, ACCESS Bank a répondu au PGR pour attester la relation bancaire qu’elle a avec le Gouvernorat du Haut-Katanga présentant le compte précité comme un sous compte intitulé « Reserve Stratégique » de son compte principal en CDF. Seuls Jean Claude Kazembe et le Directeur Provincial du Trésor et de l’Ordonnancement, Eric Mulenga Sula en sont signataires.

Dans une lettre adressée au Chef de l’Etat, Jean Claude Kazembe sollicitait l’autorisation d’affectation de cet argent à la construction de l’aéroport moderne à Lubumbashi dénommé : Aéroport International Joseph Kabila Kabila Kabange.

Des sources proches de Kazembe présentent ce Gouverneur comme « Victime » d’une conjonction d’intérêts (entre quelques hauts cadres de sa famille politique et Moïse Katumbi dont l’ombre plane sur la province). Les uns lui reprocheraient l’égoïsme et l’autre lui rend les comptes. Toutefois, le Gouv’ déchu serait en voie de saisir la Cour Constitutionnelle afin de faire valoir ses droits.

A RE(LIRE) : RDC : Bientôt, le Gouv’ Kazembe devant la justice !

Au-delà de l’action judiciaire qui serait encours contre le Gouverneur Kazembe sur le présumé détournement et loin de ce conflit entre politiques qui empeste la vie de la province du Haut-Katanga, les contribuables congolais devraient être apaisés. Leur argent est en sécurité. Il peut donc servir à un projet de développement de la Province.

Zoom Eco

Advertisement

Edito