Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : le système fiscal actuel décrié par les opérateurs économiques

Published

on

La fiscalité congolaise asphyxiante, moins incitative et moins compétitive peine à booster l’entrepreneuriat local. Ce, en dépit des efforts fournis par le gouvernement congolais. Ce constat a été également fait au cours de la deuxième journée des travaux de la troisième édition d’Expobeton. Une observation partagée par le vice – président de la Fédération des entreprises du Congo (FEC), Kimona Bononge.

“Il faut revoir le système fiscal congolais. Malheureusement, le forum sur la fiscalité tenu au mois de septembre de l’année dernière n’a pas donné le résultat escompté. Jusque là, l’Etat continue toujours à fiscaliser à outrance”, a déclaré Kimona Bononge qui intervenait dans la session axée sur l’Entrepreneuriat et commerce.

Nombreux sont ces opérateurs économiques qui ont déploré la multiplicité des taxes et autres droits prélevés par l’Etat congolais dans ses divers embranchements, lesquels sont parfois créer par des ministres au mépris des lois de la République.

Cette situation demeure l’une des gangrènes qui étouffent l’éclosion l’entrepreneuriat en RDC, particulièrement dans le Corridor ouest, avec une incidence néfaste sur la naissance de la classe moyenne congolaise pourtant prônée par le chef de l’Etat.

D’où, la recommandation formulée au gouvernement congolais pour accélérer la mise en oeuvre de la reforme sur le système fiscal en cours.

Philippe Katumba | Zoom Eco

A RE(LIRE) :

RDC : le gouvernement adopte trois projets d’ordonnances-lois sur la fiscalité !

Advertisement

Edito