Connect with us

a la une

RDC : Rentrée scolaire et bipartite «Etat-Pétroliers» au rendez-vous ce lundi 4 septembre 2017

Published

on

RDC : Rentrée scolaire et bipartite «Etat-Pétroliers» au rendez-vous ce lundi 4 septembre 2017

La rentrée scolaire 2017-2018 et la réunion bipartite “Gouvernement – Profession Pétrolière” sont les deux grands rendez-vous de ce lundi 4 Septembre 2017. Si avec l’Etat les Enseignants ont trouvé un Accord le week-end dernier, les opérateurs économiques du secteur pétrolier qui augmentent la pression sur le Gouvernement entament les négociations ce jour pour trouver une solution à cette pénurie de carburant.

Reprise de la craie contre respect d’engagement.

L’Intersyndicale de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel (EPSP) a appelé les Enseignants à reprendre les cours et aux parents à envoyer leurs enfants à l’école ce lundi 4 Septembre 2017. Cela fait suite à l’Accord trouvé au terme d’âpres négociations avec le Gouvernement. Les termes de cet Accord prévoient le réajustement, au-delà de 20 000 CDF octroyés à tous les fonctionnaires et agents de l’Etat dès le mois d’Aout 2017, la paie complémentaire de 10 000 CDF par mois par Enseignant. Cependant, ces 10 000 CDF seront payés en deux temps.

RDC : Rentrée scolaire et bipartite «Etat-Pétroliers» au rendez-vous ce lundi 4 septembre 2017 1A en croire le Ministre d’État, Ministre du Budget Pierre Kangudia, l’augmentation globale est 30 000 CDF par Enseignant. Concrètement, il s’agit de « 20 000 CDF d’Août à Décembre, 5 000 CDF d’Août en Octobre 2017 et 5 000 CDF de Novembre à Décembre 2017 ». Et il a précisé que 300 000 Enseignants sont concernés par ce réajustement.

A RE(LIRE) : Le Gouvernement anticipe la hausse de 20 000 CDF sur les salaires des fonctionnaires [Impact]

Dans cet Accord, le Gouvernement s’engage aussi à prendre en charge 5 000 Enseignants non payés dès la paie du mois d’août 2017. Les restants seront payés au terme de l’identification qui sera faite en septembre par la Commission mise en place par la Commission paritaire Banc Syndical – Gouvernement.

Enfin, le Gouvernement a décidé de débloquer 200 millions de CDF pour la subvention de la Mutuelle de Santé des Enseignants de l’EPSP (MESP) dès la paie complémentaire d’Août 2017. Une chose est de prendre des engagements, une autre est celle de respecter ses promesses. L’Intersyndicale compte sur la bonne foi Gouvernement et attend le voir à l’oeuvre.

Bipartite Gouvernement – Pétroliers

La révision du paramètre « Taux de Change » dans la structure des prix de carburants oppose les opérateurs économiques du secteur pétrolier au Gouvernement de la République. En attendant un point d’accord, les stations services ont rationalisé la vente du carburant à la pompe. Ce qui occasionne sa rareté sur le marché.

A RE(LIRE) : Bras de fer «Gouvernement-Pétroliers», le peuple victime !

Avec la rentrée scolaire ce lundi, il y a lieu de se faire une idée sur ce que sera le transport en commun dans ce contexte de crise autour de carburant. D’où la nécessité pour le Gouvernement et les Pétroliers de trouver rapidement un Accord afin de soulager la population.

En effet, les pétroliers vendent le litre à la pompe au taux de 1 380 CDF pour 1 USD alors que pour reconstituer leurs stocks à l’étranger, ils achètent 1 USD au taux avoisinant les 1 600 CDF. C’est pourquoi ils exigent du Gouvernement l’actualisation du taux de change de la structure de prix et la mise à leur disposition, à travers les commerciales, des devises pouvant faciliter leurs opérations de reconstitution de stocks en carburant.

Pour rappel, le Gouvernement qui doit, selon une source, plus de 140 millions USD aux sociétés de distribution des produits pétroliers s’oppose à ce réajustement pour avoir déjà consenti à des allègements fiscaux en leur faveur.

Zoom Eco

Edito

Advertisement