Quantcast
Connect with us

a la une

Monde : 21 septembre, la Journée internationale de la paix !

Published

on

Le monde célèbre la journée de la Paix ce 21 septembre 2018 sous le thème : « le droit à la paix : 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l’homme ». L’ Assemblée générale a consacré cette journée au renforcement des idéaux de paix, tant au sein des Nations et des peuples.

C’est une journée pour mettre en avant le travail réalisé en faveur de la paix dans le pays et ses effets bénéfiques au profit de la population congolaise.

Certains de ces effets sont : la libre circulation des biens et des personnes ; la croissance macro-économique et ses corollaires ; la liberté relative d’expression ; les franges vulnérables de la population vaquent à leurs occupations habituelles. Les Nations Unies voudraient à cet effet montrer l’importance et la pertinence pour ces efforts à la paix.

C’est aussi une occasion de jeter un regard sur les 17 Objectifs du Développement Durable (ODD) dont l’un des principaux objectifs est l’objectif 16 dénommé « Paix, justice et institutions efficaces ». L’ODD 16 met l’accent sur la promotion de sociétés pacifiques et inclusives pour le développement durable, l’accès à la justice pour tous et le renforcement des institutions efficaces, responsables et inclusives à tous les niveaux.

Une société pacifique est une société où la justice et l’égalité existent pour tous. La paix permettra à un environnement durable de voir le jour.

A l’occasion de cette journée de la paix, le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres a lancé un message à la population:

“Cette année, les célébrations de la Journée internationale de la paix seront suivies de celles organisées pour le soixante-dixième anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Ce texte fondateur nous rappelle qu’il n’y a de paix véritable que si chacun peut s’épanouir et prospérer à l’abri de la faim, de la pauvreté et de l’oppression”.

Antonio Guterres émet le vœu de voir le monde garantir la réalisation des objectifs de développement durable en s’inspirant de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Il a encouragé chacun à faire entendre sa voix et à défendre l’égalité femmes – hommes, des sociétés inclusives et l’action en faveur du climat. Il revient à chacun d’agir à son niveau, à l’école, au travail ou chez soi, car chaque effort compte.

En marge de cette commémoration, la MONUSO a prévu plusieurs activités à travers le pays, dont une à Kinshasa le 25 septembre prochain, dans le cadre d’un atelier de renforcement des capacités des journalistes de la paix et acteurs des droits de l’homme.

Nadine FULA | Zoom Eco

Advertisement

Edito