Connect with us

a la une

RDC : télécoms, GSMA propose la réduction de 10 à 3% des droits d’accises

Published

on

C’est au cours d’un briefing Média à l’hôtel Kin Plazza Arjaan de Kinshasa que la GSMA, plate forme  regroupant 800 opérateurs et 300 sociétés appartenant à l’écosystème mobile dans le monde, a rendu public le rapport du cabinet  Ernest and Young relatif à une étude économique fiscale dans le secteur de la téléphonie mobile en RDC.

Ce document présenté par Jean François le Bihan, directeur des politiques publiques en Afrique subsaharienne à la GSMA, et le Responsable d’études économiques  à la GSMA , Nicolas Fichers, met en lumière comment les réformes fiscales pourraient améliorer l’économie nationale et accroître la situation fiscale du gouvernement, tout en augmentant l’adoption des services mobiles et en fournissant de nouveaux avantages aux citoyens, à travers la République démocratique du Congo.

Dans cette analyse prospective, la GSMA propose la réduction de 10 à 3 %d es droits d’accise sur les services mobiles. Car, estime-t-elle, cela pourra augmenter l’utilisation de ces services par des congolais.

Si à la première année, les recettes de l’Etat vont être impacter négativement, mais à moyen terme, la courbe ascendante de ces recettes  fiscales va reprendre. Au bout des cinq ans, a indiqué Jean François Le Bihan faisant une simulation des chiffres, le PIB augmenterait de 276 millions de dollars.

La GSMA constate aussi que face à la forte croissance économique en RDC, une partie de la population  n’est pas connectée aux services mobiles en raison d’une couverture limitée et de problèmes d’accessibilité financière des services mobiles.

Ainsi pour concrétiser ces avantages socio-economiques pour les groupes à faible revenu, la GSMA propose que le gouvernement  de la République démocratique du Congo adopte des mesures pour réformer la fiscalité du secteur mobile.

Michel EFAKA | Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :