Connect with us

a la une

RDC : stade des martyrs, Orange affiche sa publicité sur la coupole pour 40 000 USD par mois !

Published

on

RDC : stade des martyrs, Orange affiche sa publicité sur la coupole pour 40 000 USD par mois ! 1

C’est pour une durée de cinq ans et un loyer mensuel de 40 000 dollars américains que le contrat a été négocié entre Orange RDC et le stade des martyrs de la pentecôte. Et ce, avec la bénédiction du ministre des Sports, Papy Niango qui a tenu à l’application du juste prix après la résiliation du contrat léonin ayant rongé les revenus du stade depuis des années. Désormais, le comité de gestion dispose des moyens de sa politique notamment pour la rénovation de ces infrastructures sportives. 

Papy Niango rétabli la norme

En septembre 2017, les panneaux publicitaires de la société Vodacom entourant la coupole du Stade des Martyrs ont été arrachés sur ordre du ministre des Sports, Papy Niango, au motif que le contrat qui liait le stade à l’afficheur Dispromalt était mal négocié.

Le loyer convenu n’a été payé en entièreté, Dispromalt ne versait que près de 15 000 USD le mois alors qu’il recevait plus que ça auprès de Vodacom. Faisant le redressement des comptes, Papy Niango avait estimé que Dispromalt devait plus ou moins 840 000 USD au stade.

Si ce contrat léonin Dispromalt – Vodacom relève désormais du passé, la location de la coupole supérieure extérieure du stade des martyrs de Kinshasa est offerte au plus offrant.

A RE(LIRE) : stade des Martyrs, fini le bradage de 3/4 des revenus d’affichage publicitaire

Gain, du simple au double

D’après une source citée par Africanews, le partenariat stade des martyrs – Orange RDC d’un montant de 40 000 USD par mois sur une période de 5 ans court à partir de ce mois mai 2018. Après déduction des quotités d’autres intervenants bénéficiaires de ce pactoles, il s’avère que la part du stade passe du simple au double au regard du montant total de l’ancien loyer.

RDC : stade des martyrs, Orange affiche sa publicité sur la coupole pour 40 000 USD par mois ! 2

Le ministre des Sports répondant aux questions des journalistes lors d’une visite des installations du stade des martyrs de Kinshasa.

Cela s’explique par le fait que si l’on défalque environ 5% représentant la part qui revient à la Caisse nationale de promotion des sports (CNPS), soit 2 000 USD, et environ 8 000 USD pour d’autres services de l’Etat, le Stade des martyrs s’en tire avec une enveloppe de 30 000 USD le mois. Ce montant constitue un loyer mensuel plus costaud que les 15 000 dollars payés selon les humeurs et par tranche à l’époque du partenariat de longue date avec l’agence Dispromalt.

D’après une source proche du ministère des Sports, Papy Niango a donné des instructions claires au Comité de gestion du stade dirigé par Biamungu pour veiller au respect strict des obligations contractuelles par les deux parties. Ainsi, pendant 5 ans, au niveau de la coupole supérieure extérieure, aucun autre panneau ne pourrait causer du tort à Orange RDC, nouveau partenaire qui versera la totalité du loyer dans les comptes bancaires du stade à chaque échéance.

Vers la rénovation du stade

Avec ce contrat d’affichage publicitaire sur la coupole extérieure du stade des martyrs, le comité Byamungu a désormais la possibilité d’obtenir, dans un premier temps, un prêt de 480 000 USD, équivalant à 12 mois de loyer, auprès d’une banque commerciale, avec la garantie mutuelle de l’Etat et de la société Orange.

RDC : stade des martyrs, Orange affiche sa publicité sur la coupole pour 40 000 USD par mois ! 3

Vue panoramique du stade des martyrs de la pentecôte. Ph. Tiers

Ce crédit servira, à en croire le ministre des Sports Papy Niango, à des travaux d’embellissement des gradins, de réfection des installations sanitaires et l’acquisition d’un chapiteau-podium démontable destiné à la production régulière des événements des sports de combat, jusque-là, privés des salles pour leurs activités dans la capitale.

Ce qui va certainement rendre au stade des martyrs son identité d’un stade omnisports. En plus du fait que le problème de salaires de son personnel sera réglé avec ces recettes sûres et régulières.

Patrick Muyaya : «Il faut un investissement rentable pour le Basket congolais»

Dans la même optique d’assurer la rentabilité selon la démarche amorcée par le ministre des Sports depuis son arrivée à ce poste, la publicité de certains produits de la société brassicole Bracongo est également visible dans toutes les entrées du stade des martyrs depuis quelques semaines.

Et ce, apprend – on, grâce à contrat arraché dans un contexte de crise pour la direction et le personnel du stade, dont le loyer mensuel s’élève à 5 000 USD. Des responsables de Bracongo auraient concocté un projet de réfection du stadium de basketball et de prise en charge l’entretien des toilettes.

Emilie MBOYO | Zoom Eco

Edito

Advertisement