Connect with us

a la une

Christine Lagarde : «réparez vos toits pendant qu’il fait beau »

Published

on

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde a invité les gouvernants du monde à réparer leurs toits respectifs pendant qu’il faut beau. Cette alerte devrait permettre de profiter de ce cycle de croissance économique pour être en mesure d’affronter la prochaine crise financière. Elle l’a lancé au cours de la conférence de presse donnée ce jeudi 19 Avril 2018 à Washington au siège du Fonds.

En effet, les perspectives de l’économique mondiale annoncent une menace de récession au-delà des trois prochaines années. Ce qui risque d’impacter sérieusement sur l’élan de la croissance mondiale actuelle portée notamment par le regain de l’investissement et le commerce mondial.

Dette mondiale, le record inquiétant

D’après le FMI, la dette mondiale dépasse aujourd’hui les niveaux de 2009, après la faillite de la banque Lehman Brothers. À 164 000 milliards de dollars, soit près de 225 % du PIB (mondial), la dette mondiale atteint un nouveau record qu’au début de la dernière crise financière. D’où, la nécessité de sa sonnette d’alarme.

Inflation en accélération

Le FMI s’inquiète d’une accélération de l’inflation. S’il attribue en partie cette hausse de l’endettement à la Chine, qui, à elle seule, représente 43 % de l’augmentation de la dette depuis 2007, il prévient qu’aucune économie n’est épargnée. Et l’accélération surprise de l’inflation viendrait aggraver la situation.

« Il faut dissiper les nuages. Chacun doit évaluer l’ampleur de ses propres menaces, ses limites et obstacles pour voir comment y remédier», a préconisé Madame Lagarde aux pays du monde dont la RDC.

Le FMI recommande, d’après elle, la poursuite des réformes structurelles, la création de plus de marge de résilience en perspective de la nouvelle récession et l’intérêt pour les pays à collaborer au sein d’un système commercial multilatéral, (ouvert et fondé sur des règles), corriger les risques qui découlent des déséquilibres mondiaux excessifs, et à s’attaquer aux problèmes communs.

Eric TSHIKUMA | Envoyé spécial, Zoom Eco

A RE(LIRE) :

Perspectives de l’économie mondiale : une reprise cyclique pour des réformes visant à pérenniser la croissance !

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement