Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : des essais cliniques du remède « Manacovid » sont concluants (Eteni)

Published

on

RDC : des essais cliniques du remède « Manacovid » sont concluants (Eteni) 1

Le ministre de la Santé, Eteni Longondo, s’est déclaré, par voie d’un communiqué, satisfait des résultats des essais cliniques réalisés à base du médicament Manacovid au Centre de recherche pharmaceutique de Luozi (CRPL).

« Je note avec satisfaction les résultats obtenus des essais cliniques réalisés dans l’une de nos formations hospitalières. Le rapport des services de mon ministère ont fait état d’une conclusion positive sur les résultats des essais cliniques de ce remède. Ces résultats des essais cliniques étant concluants et significatifs, selon le rapport des investigateurs, le ministère de la Santé, à travers la Direction de la pharmacie et du médicament, vous accompagnera pour la suite du processus afin que les personnes malades de Covid-19 puissent trouver en ce médicament un remède efficace et sûr », a t-il indiqué dans ce communiqué publié le dimanche 10 janvier 2021.

Il y a lieu de noter que le médicament Manacovid est une réponse congolaise à l’urgence des soins curatifs à apporter aux malades en cette période de pandémie de Covid-19.

Ce remède a été créé par le pharmacien congolais Batangu Mpesa.

Manacovid est produit à base des plantes naturelles qui réussissent à soigner le coronavirus.

Pour rappel, le ministère de la Santé avait autorisé le CRPL à procéder à la distribution de ce produit sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo.

Ce médicament vient en effet renforcer le dispositif de la riposte contre la deuxième vague de pandémie de Covid-19.

Si l’invention de Manacovid est un ouf de soulagement pour le personnel soignant et les malades, son prix de revient ne demeure pas moins hors de la portée du commun des mortels.

Dans certaines pharmacies, le flacon de Manacovid se négocie à plus ou moins 150 dollars américains après une acquisition chez les distributeurs évaluée autour de 120 dollars américains.

D’où, l’appel de l’inventeur
Batangu Mpesa auprès du Gouvernement afin que des dispositions soient prises pour rendre la distribution de ce médicament accessible à tous.

Agnès KAYEMBE

Advertisement

Edito