Connect with us

a la une

RDC : Vital Kamerhe affiche l’ambition de mobiliser 120 milliards USD en cinq ans

Published

on

RDC : Vital Kamerhe affiche l'ambition de mobiliser 120 milliards USD en cinq ans 1

Le président national de l’Union pour la nation congolaise (UNC), Vital Kamerhe a affiché l’ambition de son parti à mobiliser, en faveur de l’Etat congolais, 120 milliards de dollars américains en cinq ans. Le modèle proposé par le projet de société de ce parti d’opposition est bâti sur 20 piliers. Un pan de voiles a été levé sur les grandes articulations de ce projet. C’était lors de la clôture, samedi 4 août 2018, du deuxième Congrès ordinaire de son parti en annonçant le dépôt, ce lundi 6 août, de sa candidature à la présidentielle du 23 décembre prochain.

Devant plus de 3 500 congressistes venus de toutes les provinces et de la diaspora, Vital Kamerhe a évoqué quelques reformes et mesures à envisager pour parvenir à la mobilisation des moyens de cette ambition-programme.

Il s’agit notamment, a – t – il indiqué, de l’instauration d’un nouveau leadership responsable et visionnaire, la sécurisation du pays, la restauration de l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue de la République, la lutte contre la fraude, la corruption, les anti-valeurs et l’évasion fiscale ainsi que la bonne gouvernance conjuguées avec la moralisation de la vie publique, l’orthodoxie budgétaire, la rationalisation de la dépense publique et la bonne administration de la justice, permettra non seulement d’améliorer le climat des affaires dans notre pays.

Le président de l’UNC a aussi indiqué qu’il est impérieux de booster sensiblement la mobilisation des recettes domestiques qui devront passer d’environ 5 milliards de dollars à au moins : “8 milliards la première année, 12 milliards la deuxième année, 15 milliards la troisième année, 18 milliards la quatrième année et 20 milliards la cinquième année”

Cumulées sur une période de cinq ans, précise – t – il, ces recettes atteindraient 73 milliards de dollars dont une quotité d’environ 45 milliards USD servira à financer notre programme d’investissement.

“Le gap sera comblé, d’une part, par les résultats de négociations d’un Plan Marshall que mon Gouvernement entamera avec nos bailleurs multilatéraux et bilatéraux en termes des Investissements Directs Etrangers (IDE) et, d’autre part, par les Investissements directs intérieurs”, a insisté Vital Kamerhe.

Aussi, a-t-il indiqué, “si le peuple congolais rate l’alternance, ce sera de notre faute”, rappelant ainsi l’entretien de près de 1h45’ avec Félix Tshisekedi et Jean-Pierre Bemba. Il faisait allusion à l’option de la candidature unique de l’Opposition.

Vital Kamerhe est la troisième personnalité de l’opposition à afficher son ambition de mobilisation de fonds publics, en cette période précédant la campagne électorale, pour financer le développement de la RDC.

Moïse Katumbi Chapwe et Jean-Pierre Bemba ont respectivement parlé de 100 milliards USD et 80 milliards USD.

Eric TSHIKUMA | Zoom Eco

Edito

Advertisement