Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Habitat, la construction au mètre carré coûte trop chère !

Published

on

RDC : Habitat, la construction au mètre carré coûte trop chère !

Le coût de la construction au mètre carré en RDC est de 1 000 dollars américains. Il représente le double la moyenne des pays limitrophes qui avoisine les 500 dollars américains. Si le ciment et le fer à béton sont disponibles au pays, s’est interrogé le Président d’Expo Béton Jean Bamanisa, qu’en est – t-il des autres matériaux de bâtiment pour que ce coût de construction soit réduit à la baisse ?

Le prix au mètre carré est un indicateur intéressant pour comparer deux logements neufs. Cependant, les experts du secteur de construction immobilière sont d’avis que derrière ce prix, se cachent beaucoup de variables. C’est le cas notamment des matériaux de construction et la main d’œuvre.

Le premier facteur fondamental qui influence à la hausse du coût de construction par mètre carré relève des matériaux de construction. Si ceux-ci sont quasiment importés, la location des engins, elle, coûte extrêmement chère.

Le deuxième facteur, c’est la main d’œuvre congolaise qui, généralement, est moins qualifiée. Et donc, la sollicitation du concours externe implique des frais supplémentaires conséquents.

Par ailleurs, il a été constaté qu’en RDC, la migration vers les centres urbains accentue la pression  sur l’augmentation du prix foncier. Et donc, le prix moyen des terrains varie selon les provinces alors que le prix de vente au mètre carré varie spécifiquement d’un endroit à un autre en raison de divers paramètres dont la proximité des centres commerciaux.

Tous ces paramètres constituent des problèmes auxquels il est impérieux de trouver des solutions appropriées de sorte que le congolais puisse, suivant une échéance raisonnable, avoir accès à un habitat décent et à un coût accessible.

Pour Jean Bamanisa, il est important de faire en sorte que ce coût ne reste plus au dessus de 1 000 USD le mètre carré mais qu’il soit ramené à 500 USD comme c’est le cas dans le pays limitrophes.

C’est donc le sens de la démarche poursuivie par Expo Béton. Ce salon de la construction et de l’habitat ouvre ainsi la voie à l’institution d’un cadre permanent d’échanges et de suivi dont l’ultime objectif est de constituer une plate-forme des  professionnels du secteur afin d’apporter des propositions réalistes et de formuler des recommandations appropriées au Gouvernement congolais.

Zoom Eco

A RE (LIRE) :

RDC : Expo Béton 2017, c’est parti pour 4 jours d’échanges et d’expositions !

Advertisement

Edito