Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : A 3,852%, le taux d’inflation hebdomadaire a presque quadruplé [Analyse]

Published

on

RDC : A 3,852%, le taux d’inflation hebdomadaire a presque quadruplé [Analyse]

L’inflation hebdomadaire du 17 au 22 Juillet 2017 a été de 3,852% au niveau national et 4,048% à Kinshasa alors que la semaine précédente elle était respectivement à 0,978% et 1,545%. Si le premier taux a presque quadruplé, le second avoisine le triple en l’espace d’une semaine. Il s’agit d’un record non atteint depuis que le rythme de dépréciation a pris l’allure inquiétante. Conséquence directe, l’augmentation accélérée des prix des biens et services sur le marché. L’analyse de Zoom Eco en trois points :

  • Le taux de change qui est parti de 1 655 CDF le Dollar US au marché parallèle au début de cette semaine pour se clôturer à 1 700 CDF à la Place des Changeurs, communément appelée « Hugo Ntazambi » ex Le Château. Même si les taux de change à l’indicatif sont légèrement bas, certaines banques commerciales connaissent de difficultés de trésorerie en Dollars US pour satisfaire leurs clients respectifs. Il leur faut donc, plus de dépôts en Dollar US pour rééquilibrer leurs trésoreries.
A RE(LIRE) : La semaine se clôture avec une inflation de 1,545% à Kinshasa !
  • Considérant ces deux taux, la monnaie nationale a perdu environs 45 CDF de sa valeur cette semaine. Ce qui représente proportionnellement la hauteur de la perte du pouvoir d’achat enregistrée par chaque congolais qui a acheté un bien et/ou un service cette semaine. Selon la Banque Centrale du Congo, le franc a perdu 30% de sa valeur au premier semestre de cette année.
A RE(LIRE) : La formule BruTshi tarde, le taux de change frôle 1 700 CDF pour 1 USD !
  • La détermination des prix sur le marché des biens et services dépend totalement de l’évolution du taux de change. Et donc, l’accélération de l’envolée de ces prix suit « l’inflation galopante » comme l’ombre suit le papillon. La séparation exige un choc puissant devant mettre fin à la rareté des dollars américains. Cela devrait passer notamment par des appuis à la balance de paiements et budgétaires ainsi que de l’observance d’une discipline budgétaire rigoureuse.

Selon l’Institut National des Statistiques, « en cumul, l’inflation se situe à 28,467% au niveau national et 28,939% à Kinshasa. L‘inflation annualisée est à 56,702% au niveau national et 57,737% à Kinshasa. En glissement annuel, l’inflation est de 40,729% au niveau national et 42,045% à Kinshasa ».

Zoom Eco

A RE(LIRE) :

Adolphe Muzito : « La RDC souffre d’une crise multisectorielle qui se traduit par la faillite de la société »
Advertisement

Edito