Connect with us

a la une

RDC : Ces « gros poissons » ciblés par les dossiers judiciaires de Luzolo Bambi !

Published

on

RDC : Ces « gros poissons » ciblés par les dossiers judiciaires de Luzolo Bambi ! 1

Hauts fonctionnaires de l’Etat, mandataires publics, hommes d’affaires nationaux et étrangers, responsables des banques commerciales ainsi que la Banque Centrale du Congo font partie de ces « gros poissons » qui auront du mal à passer à travers les mailles du filet de la Justice congolaise. Leur gloutonnerie fait perdre plusieurs millions de dollars US au Trésor Public. Même si leurs noms n’ont pas encore été révélés au public par le Conseiller Spécial anti-corruption, Luzolo Bambi Lesa, apprend – on, ces personnes ciblées qui se reconnaissent tremblent comme une feuille morte. Car, entre les lignes, il y a lieu de comprendre que « Joseph Kabila a décidé de frapper » !

Par sa correspondance du 4 Août 2017, le Conseiller Spécial du Chef de l’Etat en matière de Bonne Gouvernance et de Lutte contre la Corruption, de Blanchiment des Capitaux et le Financement du Terrorisme, a transmis au Procureur Général de la République une liste de 14 Dossiers Judiciaires documentés par ses services à la suite des enquêtes diligentées tant au niveau du Gouvernement, des Entreprises du portefeuille, des Régies financières, du secteur bancaire qu’à la Banque Centrale du Congo.

Dénonciation actualisée

Selon une source bien introduite, Luzolo Bambi Lesa aurait actualisé sa première dénonciation du 22 Juin 2015 en y ajoutant d’une part, des éléments nouveaux y compris des noms et d’autre part, des nouveaux cas de malversations financières, détournements des deniers publics, corruption, fraude fiscale, corruption, fraude fiscale et douanière ainsi que leurs présumés auteurs.

A RE(LIRE) : Corruption, les grandes lignes de la dénonciation présidentielle

« En ce moment où notre pays traverse une crise financière caractérisée par un manque criant de devises étrangères, je fais appel à votre sens élevé de patriotisme et de Justice pour aider le Chef de l’Etat à combattre la fraude fiscale et douanière, la fuite des capitaux et le non rapatriement des devises, la spoliation des immeubles de l’Etat ainsi que le détournement des deniers publics », a – t – il écrit au Procureur Général de la République Flory Kabange.

Jusqu’où ira le PGR ?

Par cet acte, le Conseiller Spécial anti-corruption de Joseph Kabila fait la passe à la Justice afin de pouvoir ouvrir des enquêtes judiciaires « en toute célérité » sur base des ces cas documentés avant de poursuivre, le cas échéant, avec des procès pour des condamnations exemplaires.

« L’objectif de cette opération est soutenir le Président de la République dans sa lutte contre l’impunité pour restaurer l’autorité de l’Etat et moraliser la vie publique dans notre pays », a insisté Luzolo Bambi Lesa.

RDC : Ces « gros poissons » ciblés par les dossiers judiciaires de Luzolo Bambi ! 2Ces dossiers judiciaires tels ficelés suscite l’espoir parmi des congolais qui ont depuis toujours pris leur mal en patience pour voir un jour des kuluna en cravates répondre de leurs actes devant la justice.

« Nous attendons des actes concrets à la suite de cette action judiciaire. Il n’est pas normal que dans un pays où tout le monde voit comment certains dirigeants s’enrichissent de manière insolente, spectaculaire et à un temps record, aucun parmi eux ne se retrouve en prison. Alors qu’ils sont pires qu’ils sont eux aussi des miliciens  Kamuina Nsapu et les Bundu dia Mayala que l’on arrête du jour au lendemain et que l’on défère tout de suite devant la justice », a commenté Monsieur Lambert rencontré samedi dernier devant un vendeur des journaux (dont AfricaNews qui a publié la lettre de du Conseiller Spécial du Chef de l’Etat) à côté de la Poste à Kinshasa.

Mais alors, avec l’appui total du Chef de l’Etat à la démarche de Luzolo Bambi, d’aucuns s’interrogent si le PGR réussira – t – il à démanteler ces puissants réseaux qui se seraient incrustés dans l’appareil étatique pour se faire du beurre sur le dos du Trésor public ? Leurs appartenances politiques prononcées ou probablement leurs liens avec certains bonzes du pouvoir  n’influeront – t – ils pas l’action du PGR ?

En attendant, les yeux de tout un peuple sont braqués sur Flory Kabange Numbi (homme sensé être libre, indépendant et guidé par les Lois de la République) qui a réceptionné la nasse bien remplie des « gros poissons » de notoriété publique dont le cas de chacun devrait être examiné au peigne fin. Nous y reviendrons.

Eric TSHIKUMA | Zoom Eco

A RE(LIRE) :

RDC : La Ligue anti-corruption appelle le pouvoir à briser le cycle d’impunité !

RDC : Luzolo Bambi accuse le PGR à J. Kabila pour obstruction à ses missions

Edito

Advertisement