Connect with us

a la une

RDC : la BCC réglemente tout voyage avec des billets de banque d’une valeur de 10 000 USD ou plus

Published

on

« Toute personne physique ou morale ne peut voyager sur le territoire national avec un montant en billets de banque des monnaies étrangères égal ou supérieur à 10 000 USD ou son équivalent en d’autres monnaies étrangères ; excepté dans les localités dépourvues de points d’exploitation de banques commerciales, d’autres institutions financières habilitées ou de représentation de la Banque centrale du Congo », ainsi en a décidé l’autorité monétaire.

Le Règlement N°003/18 modifiant et complétant la réglementation du change du 28 mars 2014 a été signé ce 14 décembre 2018 par le gouverneur de la BCC, Deogracias Mutombo. Cette mesure vise à limiter les opérations pouvant occasionner le blanchiment des capitaux dans l’économie nationale et le financement du terrorisme.

D’après le Règlement, tout celui qui détiendrait par de vers lui une telle somme devrait en faire une déclaration auprès des services de la Douane ou à défaut auprès de ceux de Migration au départ et à l’arrivée et surtout d’en justifier l’origine et la destination.

« Les sommes excédant ce plafond doivent faire l’objet d’un transfert bancaire », stipule l’alinéa 2 du 1er article dudit Règlement.

Cette décision touche également les opérations de convoyage de fonds en devises étrangères d’une valeur égale ou supérieure à 10 000 USD. Ces opérations sont conditionnées désormais par une autorisation préalable à la Banque centrale.

« La BCC convie le public à se conformer à ces nouvelles dispositions visant, d’une part, à sécuriser les voyageurs détenant des billets de banque en monnaies étrangères, et d’autre part, à maintenir au sein de notre environnement les bonnes pratiques conformes aux standards internationaux en matière de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme », a rassuré Deogracias Mutombo dans un Avis au Public du 14 décembre 2018.

Eric TSHIKUMA | Zoom Eco

Document :

Sur le même sujet :

RDC : le cambisme ne peut se pratiquer que dans un bureau de change [Document Exclusif]

RDC : «Change manuel», la BCC et la COCAM vulgarisent la nouvelle réglementation !

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :