Connect with us

a la une

RDC : ANAPI sensibilise sur les réformes opérées pour améliorer le climat des affaires !

Published

on

L’Agence nationale pour la promotion des investissements (ANAPI) poursuit la sensibilisation des opérateurs économiques et les services publics sur les réformes opérées par le gouvernement dans le cadre de l’amélioration du climat des affaires en RDC. A Boma, ville portuaire du Kongo central, la directrice générale adjointe, Rose-Dorée Bokeleale a animé un atelier et effectué des visites des projets ayant bénéficié de l’accompagnement de l’ANAPI.

Cet atelier de sensibilisation qui a eu lieu en la Salle Jean Paul II de Boma a permis à Rose-Dorée Bokeleale de présenter, à l’attention de ses interlocuteurs, la vision de l’ANAPI et les projets productifs qu’ils peuvent exploiter dans le cadre de la diversification économique.

Elle en a profité pour insister sur les méfaits d’une économie basée uniquement sur les activités de négoce. Allusion faite à la ville de Boma dont l’économie repose essentiellement sur les activités du Port.

Des réformes opérées dans le cadre de Doing Business et des réponses apportées par l’ANAPI face aux recommandations formulées depuis 2015 ont été également au centre de cet échange.

Si les opérateurs économiques ont apprécié la démarche de l’ANAPI et des efforts qu’elle ne ne cesse de fournir pour valoriser la fonction investissement aussi bien au pays que dans la ville de Boma, plusieurs plaintes ont été enregistrées. Face à cette réalité, Rose-Dorée Bokeleale a rassuré que ces plaintes feront l’objet de plaidoyer en vue d’assainir davantage l’environnement des affaires de la Ville de Boma.

En marge de ce séjour, la directrice générale adjointe a effectué des visites dans plusieurs entreprises et installations de Boma  dont certaines ont bénéficié de l’accompagnement de l’ANAPI. Il s’agit de TRIOMF, spécialisée dans la fabrication des engrais chimiques, Kuntuala, unité de concassage et de stockage des marchandises venant de l’extérieur,  COETE OIL, spécialisé dans le stockage du carburant et du Gaz, le Port de Boma, la Boulangerie REHOBOTH,  la SMIK, spécialisée dans la pêche industrielle.​

Toutes ces visites ont été sanctionnées par une note de satisfaction et quelques doléances enregistrées. Elles seront analysées en profondeur avant de mener des actions de plaidoyer auprès des autorités compétentes en la matière.​

Rose-Dorée Bokeleale a clôturé ses activités par la visite du Tribunal du commerce où elle a pu échanger avec le président de cette juridiction sur la santé du climat des affaires à Boma. ​

Philippe KATUMBA | Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :