Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : L’exploitation du train voyageur «Kinshasa-Matadi» génère des pertes pour la SCTP

Published

on

RDC : L’exploitation du train voyageur «Kinshasa-Matadi» génère des pertes pour la SCTP

L’exploitation du train voyageur de la Société commerciale des transports et des ports (SCTP) sur la ligne ferroviaire « Kinshasa-Matadi » dans la province du Kongo Central, génère des pertes financières considérables. Au-delà du caractère social de la mission assignée à la société, le non paiement des factures en souffrance par Gouvernement creuse davantage ce déficit dans un contexte d’absence de subvention de l’Etat.

Si la hauteur des pertes subies n’a pas été révélée par la source proche de l’ex. Onatra citée par l’ACP, elle note par contre qu’à chaque voyage de ce train, l’entreprise n’arrive pas à récupérer les fonds dépensés en termes des charges d’exploitation pour l’achat des intrants, notamment des carburants.

Pour faire face à ce déficit des recettes, il est  proposé notamment au Gouvernement de payer à la SCTP,  la somme qu’il lui doit, un montant évalué à des millions USD en termes des services rendus pour les transports des divers  matériels  et  courriers de l’Etat.

Considérant le fait que ce train voyageur  rend de bons services à la population notamment  en ce qui concerne le déplacement des personnes et des leurs biens à un prix social, il est logique pour la SCTP de solliciter une subvention du Gouvernement pour bien assurer sa mission  amplement sociale.

Dans cette optique, indique la même source, la société entend revoir à la baisse le prix de billet du trafic ferroviaire Kinshasa-Matadi. Un tarif promotionnel est encours  d’étude  en cette période des vacances en vue de faciliter le déplacement des écoliers à moindre coût.

Les prix pratiqués actuellement entre Kinshasa-Matadi, est de 16USD pour  la  2ère classe, la 1ère classe revient à 25.17 USD, tandis que la classe de luxe coûte 65 USD. Dans  ces prix sont inclus la restauration et la TVA.

La vacation de ce train voyageur s’effectue tout le samedi à 7heures 30 et arrive à Matadi à 15 heures30, avant de regagner Kinshasa le dimanche aux mêmes heures. La société dispose de trois locomotives en attendant l’arrivée de trois autres locomotives en provenance de l’Afrique du Sud.

Par ailleurs, la source a relevé que les rails de la SCTP ne posent aucun problème sérieux au train voyageur pour son exploitation. Toutefois, certains tronçons de la voie ferrée nécessitent le renforcement ou la solidification, précisant que malgré cet état de la voie le train se déplace. La RDC est le premier pays africains à disposer des rails 50kg/h alors que de nombreux pays africains opèrent  avec les rails de 30Kg /h, indique-t-on.

ACP/Zoom Eco

A RE(LIRE) :

RDC : Arrêt de travail à la SCTP, six mois d’arriérés de salaires !

Kinshasa : Train urbain, aucune perspective de relance depuis 2 ans

Advertisement

Edito