Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Ogefrem, Sayiba dresse le bilan de l’an un de son Comité !

Published

on

L’Office de gestion du fret multimodal (OGEFREM) a commémoré son 38 anniversaire ce 12 novembre 2018. A cette occasion, le directeur général, Patient Sayiba a dressé le bilan de l’an un de son Comité de gestion. Des chiffres, des actions menées et des résultats escomptés évoqués attestent d’un bilan globalement satisfaisant.

Sur le plan financier, a indiqué le directeur général de l’Ogefrem, les recettes mensuelles peinaient à dépasser la barre de 1,5 million de dollars américains. Cependant, les recettes de cinq derniers mois ont dépassé 200%. Plusieurs contacts riches ont également été entrepris avec les banques et les milieux d’affaires pour la levée de financements.

Du point de vue des investissements, les travaux de construction du Port sec de Kasumbalesa  lancés en juin 2018 par le chef de l’Etat évoluent normalement. D’après Patient Sayiba, le démarrage des activités de ce port sec est projeté au premier trimestre 2019. Bien plus, des prospections ont été lancées sur quatre autres sites (Kasindi, Béni, Dilolo et Lufu).

L’Ogefrem a marqué sa présence sur la scène internationale en participant dans plusieurs forums internationaux traitant des questions de transport. Cela en la faveur de l’amélioration de l’image de l’Office tant sur le plan national qu’international.

Au plan technique, Patient Sayiba a indiqué que l’Office a levé l’option de diversifier les mandataires opérant par zone géographique et s’est doté de son propre système informatique de gestion de la FERI.

Le bien-être du personnel et des membres de leurs familles respectives placé au coeur des actions de la société est à ranger dans le volet social du bilan du Comité Sayiba.

« Plus d’arriérés de salaires ni de primes. Les démarches pour l’acquisition des concessions parcellaires des agents sont très avancées», a insisté le directeur général de l’Ogefrem.

Patient Sayiba a invité les agents à donner davantage le meilleur d’eux-mêmes afin de poursuivre l’élan pris pour maintenir le cap de la performance.

Nadine FULA | Zoom Eco

Advertisement

Edito