Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : SOKIMO confrontée au manque de moyens financiers et à un personnel pléthorique !

Published

on

RDC : SOKIMO confrontée au manque de moyens financiers et à un personnel pléthorique !

La Société minière de Kilo-Moto (SOKIMO) est confrontée au manque de ressources financières propres et à un personnel pléthorique. Cette situation plombe le bon fonctionnement de ses activités notamment l’exploration pour déterminer les gisements économiquement exploitables.

Si pour le Directeur Général de cette société commerciale, Upio Kakura, cette situation crée une inadéquation criante entre le niveau actuel d’activités et les effectifs.

Les arriérés de près de 60 mois d’impayement enregistrés par ses cadres et agents est la conséquence notamment de l’orientation de ressources issues de partenaires de l’entreprise à de fins non rentables et le non encadrement de recettes au niveau de sociétés de sous-traitance avec la SOKIMO.

A RE(LIRE) : SOKIMO, des travailleurs réclament plus de 50 mois d’arriérés de salaire

Toutefois, a-t-il rassuré, cet état de santé n’est pas irréversible  parce que il y a moyen de relever cette société au regard des potentielles qu’elle regorge notamment son actif minier considérable bien que ses installations soient vieillissantes.

Par ailleurs, Upio Kakura a annoncé que les travaux de la construction de l’usine de traitement d’or dans la localité de Nizi près de 28 Km Bunia se trouvent actuellement dans la phase terminale. Et le premier lingot d’or sera produit, sauf imprévu, la première semaine du mois de Septembre prochain.

A l’en croire, ce projet est un motif de fierté pour la SOKIMO dans un contexte caractérisé par la morosité de ses activités.

Zoom Eco

Advertisement

Edito