Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Stade des Martyrs, fini le bradage de 3/4 des revenus d’affichage publicitaire

Published

on

RDC : Stade des Martyrs, fini le bradage de 3/4 des revenus d'affichage publicitaire !

Le contrat d’affichage publicitaire qui lie le Stade des Martyrs à l’agence Dispromalt agissant pour le compte de Vodacom Congo est qualifié de “léonin”. 3/4 de ses revenus échappent à la caisse du Stade des Martyrs. Face à ce bradage des recettes de l’Etat couvert par un acte “déséquilibré” et de nature “obscure”, le Ministre des Sports, Papy Niango a confirmé la résiliation dudit contrat.

En effet, la coupole publicitaire supérieure extérieure du stade des Martyrs qu’occupe Dispromalt est sous-évaluée et gérée par un contrat léonin qui brade les droits des l’Etat. Le taux du loyer mensuel ne tient pas compte de la réalité des prix du marché. Pour plus de 3 000 m2, apprend – on, les espaces pris en location par Dispromalt au profit de Vodacom génèrent un montant forfaitaire de 30 000 USD alors que la vérité des prix voudrait que ces mêmes espaces rapportent 120 000 USD.

RDC : Stade des Martyrs, fini le bradage de 3/4 des revenus d'affichage publicitaire !Dans cette hypothèse, il ressort clairement que les 3/4 de ces recettes, soit 90 000 USD, constituent le manque à gagner mensuel. Le redressement des comptes au regard de ce manque à gagner affiche, selon le Ministre des Sports et Loisirs, un montant de 840 000 USD à payer par Dispromalt au stade des Martyrs.

Il s’agit, a – t – il insisté, d’un forfait pour apurer le différentiel éludé par rapport au montant de 30 000 USD mensuel conclu dans le contrat du fait des obligations fallacieuses.

Pour Papy Niango, il est hors de question de promouvoir des contrats léonins qu’il a lui-même tant critiqués dans son combat politique. Entre-temps, ces espaces sont ouverts à tous les afficheurs capables de respecter la mercuriale des prix d’affichage des panneaux publicitaires.

Si, de son côté, Dispromalt se serait réservé le droit de saisir la justice pour résiliation abusive du Contrat et destruction méchante, le Ministère des Sports se dit prêt à apporter ses éléments de défense quant à ce.

Par ailleurs, ce nouveau Ministre des Sports et Loisirs s’est engagé à boucher tous les trous par lesquels passent le coulage des recettes de l’Etat de son secteur provenant essentiellement de la Publicité et les droits d’entrée dans les stades.

Objectif : doter à l’Etat des moyens de sa politique pour la promotion des disciplines sportives et le développement des infrastructures sportifs. Si certains projets sont déjà réalisés, d’autres sont en cours d’exécution et d’autres encore en études.

Zoom Eco

Advertisement

Edito