Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : le Sud-Kivu vers la réédition des comptes du budget 2017 !

Published

on

La province du Sud-Kivu a amorcé la trajectoire vers la réédition de comptes de son budget de l’exercice 2017. Le vice-gouverneur Assumant l’intérim du gouverneur, le vice-gouverneur Hilaire Kasusa Kikobya vient de lancer, ce vendredi 27 avril 2018, les travaux d’élaboration du projet d’Edit portant réédition des comptes dudit budget exécuté l’an dernier. La cérémonie a eu lieu dans la salle de conférence de l’hôtel Lys Plamedi à Muhumba en commune d’Ibanda à Bukavu.

Organisés par le gouvernement provincial du Sud-Kivu avec l’appui du Projet de renforcement de la redevabilité et de la gestion des finances publiques (Profit Congo), ces travaux s’étalent sur 10 jours, soit du 27 avril au 07 mai 2018.

Le vice-gouverneur prononçant son mot d’ouverture des travaux. Ph. Aaron Bisimarha

D’après le cabinet du gouverneur, Hilaire Kasusa a demandé aux participants à ces travaux de capitaliser ce moment afin d’aider l’Exécutif à mieux gérer mais aussi à maîtriser les finances publiques pour une bonne gestion des recettes de l’État.

En effet, le budget de cette province pour l’exercice 2017 s’est chiffré à environ 90 milliards des francs congolais. Il est dès lors important de savoir comment les fonds publics ont été mobilisés et la manière dont ils ont été dépensés au cours de cette année. C’est le travail que fait le gouvernement provincial afin de le déposer à l’assemblée provinciale pour examen et approbation.

Le vice-gouverneur Hilaire Kasusa a salué cette collaboration entre profit Congo et le gouvernement provincial.

Le questeur de l’assemblée provinciale du Sud-Kivu Kinja Mwendanga, le ministre provincial des Finances David Kweta, le secrétaire exécutif du gouvernement provincial Cigoho et plusieurs personnalités politico-administratives ont rehaussée de leur présence cette cérémonie.

Pour rappel, le budget 2018 s’est chiffré à plus de 140 milliards de francs congolais ce projet dont près de 50% de ces ressources en dépenses sont consacrées à des projets sociaux de base tels que l’éducation, la santé et l’agriculture.

 Zoom Eco

Advertisement

Edito