Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : «Plaidoyer pour la bonne gouvernance et le développement», nouveau livre de Matata Ponyo

Published

on

« Plaidoyer pour la bonne gouvernance et le développement », c’est le titre du nouvel ouvrage du premier ministre honoraire, Augustin Matata Ponyo. Il a été porté sur les fonts baptismaux par le président de l’Eglise du Christ au Congo (ECC), André Bokundoa. La cérémonie a eu lieu mardi 13 novembre 2018 à l’Hôtel Memling de Kinshasa,

Cet ouvrage 900 pages et divisé en dix-sept chapitres, relate essentiellement les discours de Matata à la Primature ainsi que ses réalisations tout au long de son mandat, en tant que chef du gouvernement de la RDC de 2012 à 2016.

L’ouvrage retrace dans les  moindres détails, la philosophie, l’histoire ainsi que l’interaction gouvernementale au cours de cette période. Il constitue une énième publication léguée à la jeunesse congolaise par cet ancien Premier ministre.

Matata Ponyo apporte, dans ce livre, des réponses aux préoccupations de la communauté des hommes, notamment  sur les points et les questions. Comment le pays pourrait-il être cité parmi les économies les plus réformatrices du monde en 2014, telle est l’une des principales questions que se pose l’auteur non sans y répondre, d’où l’intérêt pratique de cet ouvrage.

Le bien fondé de cet ouvrage est qu’il codifie le respect de l’histoire et des hommes en plus de la connaissance sincère de l’auteur à tous ceux que lui-même qualifie d’acteurs du progrès accompli.

L’auteur a choisi la meilleure façon de rester toujours présent dans la mémoire collective de ses concitoyens, toutes générations confondues.

Cet ouvrage séduit par son champ d’impact visuel sur la première couverture, une photo d’illustration de l’auteur, imprimée en gros plan occupe un peu de la moitié inférieur de la page.

Paru dans la maison d’édition Michel Lafon 2018, cet ouvrage est préfacé par Serge Michailof. C’est un recueil des discours  de la Primature de 18 avril 2012 au 14 novembre 2016.

« C’est une mine de connaissance qui immortalise le bail du prédécesseur », a commenté M. Serge Michailof.

La cérémonie a connu la participation de quelques  membres du gouvernement, des cadres des institutions et des entreprises tant publiques et privé.

ACP/Zoom Eco

Advertisement

Edito